Retard au travail pointé du doigt !

Ecrit par viventura s 26 févr. 2007 08:28:34

montreLe 1er mars à 12h00 précises (espérons-le !!), Alan Garcia, le président péruvien lancera la campagne sur la ponctualité "la hora sin demora" (l’heure sans retard) qui aura lieu jusqu’au 27 juillet, en espérant que le 28 tout le monde ait pris l’habitude d’arriver à l’heure. Au Pérou, arriver en retard est ancré dans les mœurs. Mais le temps c’est de l’argent et selon le gouvernement, les Péruviens sont en retard chaque année de 3 Mrds d'heures, soit 107 h par personne. Cette habitude coûterait l’équivalent de 1,25 Mrds d’euros.

Le président a déjà déclaré que la ponctualité est une forme de respect qui doit devenir une caractéristique du Pérou et le maire de Lima, Luis Castañeda Lossio, a rajouté que cela permettrait à la nation de devenir plus responsable, solidaire et impliquée dans son développement ! Cela sera suivi d’autres campagnes telles que "le respect des lois et de l’autorité" ou la "propreté en ville".

Cette bonne résolution peut aussi nous faire méditer sur cette citation du poète Nicolas Boileau-Despréaux : "J’ai l’habitude d’être toujours très ponctuel car j’ai remarqué que les défauts d’une personne restent vivement dans la mémoire de celui qui l’attend".

Tags: retard, viventura, lama-déchaîné, Perou

Share
Plus d'articles

Abonnez-vous