Une constitution très discutée

Ecrit par viventura s 10 déc. 2007 11:55:19

moralesDans la nuit de samedi à dimanche s'est déroulé à Oruro une assemblée constituante qui a adopté, lors d’un marathon de 16 heures, quelques 400 articles de la nouvelle constitution bolivienne. Une des principales promesses électorales du président Evo Morales serait ainsi formellement tenue, celle de s’occuper d’un contrat social pour la stabilité politique en Bolivie.

Toutefois, la nouvelle constitution est très controversée : après une année de marasme, l'assemblée constituante a adopté en seulement 2 séances le texte complet. L'opposition et d'autres parties de la société pensent que ce contrat est illégitime, préparé par le parti MAS du gouvernement et n’est pas le résultat d’un consensus.

De plus, la société bolivienne est très sceptique face à ces affrontements et provocation politiques du parti MAS et de l'opposition. D’autres disputes en vue de statuer sur la constitution sont ainsi à prévoir.

La population bolivienne devra finalement accepter ou rejeter le contrat lors d’un vote populaire. Selon la loi, 6 mois minimum sont nécessaires pour une telle concertation, nous nous attendons ici à une campagne électorale tapageuse…

Tags: Actus, Amérique du Sud, Amérique Latine, constitution, morales, Bolivie, Politique

Suivez nous

Share
Plus d'articles

Abonnez-vous