Situation en Bolivie après l'élection présidentielle de 2019

Ecrit par Emilie Fouque 25 oct. 2019 à 16:13:27

// Mis à jour le mercredi 13 novembre //


Le président sortant Evo Morales a annoncé sa démission le 10 novembre. Suite à cette décision, de nombreuses manifestations ont eu lieu les 11 et 12 novembre avec des scènes de violence dans plusieurs parties du pays. La deuxième vice-présidente du Sénat, Jeanine Añez, s’est proclamée mardi 12 novembre, présidente par intérim. Elle conduira de nouvelles élections.

 

Quelle est la situation ce mercredi 13 novembre ?

 

- Il y a des manifestations quotidiennes dans l’ensemble du pays.

- Des axes nationaux ont été coupés, en particulier entre La Paz, Oruro, Potosi, Sucre, Tarija, Cochabamba et Santa Cruz. Ils rouvrent petit à petit dans les différentes régions.

- De nombreux vols ont été annulés depuis les principaux aéroports du pays (La Paz, Sucre, Santa Cruz). Le trafic aérien a repris mardi 12 novembre dans l’après-midi.

- Tous nos voyageurs sont en sécurité et pris en charge par nos équipes sur place. 


morales_bolivien_unruhen_wahl

 

Que fait Viventura face à cette situation ?

 

Nos groupes ne se rendent pas dans les villes de La Paz, Sucre et Potosi.

La région d’Uyuni n’est pas touché par les événements, le programme standard peut se réaliser sans problème.

Nous sommes en contact constant avec nos équipes sur place afin d’adapter le programme des voyages en cours. La sécurité de nos voyageurs, guides et chauffeurs est notre priorité absolue. Nous faisons le maximum pour assurer la plus grande partie du programme.

Pour les futurs voyageurs, nous nous réservons le droit de modifier l'itinéraire ou le programme, si nécessaire. Ces possibles changements dépendront de la situation sur place au moment du voyage.

Tags: Bolivie

Partager
Plus d'articles

Abonnez-vous