0176340057

Lundi-vendredi : 14h-22h
Appelez un conseiller

COUPE DU MONDE DE FOOTBALL AU BRESIL 2014 – LA FIEVRE DU FOOTBALL ENVAHIT LE PAYS (PART II)

0 Flares 0 Flares ×

fifa-world-cup-2014-logoEn 2014, le Brésil accueillera pour la seconde fois la Coupe du Monde de la FIFA, évènement sportif le plus attendu. A un an et demi du coup d’envoi, la tension est déjà palpable à travers tout le pays. Des spots publicitaires sur tous les écrans, des affiches sur tous les murs, les gens qui en parlent à tous les coins de rue… On ne peut échapper au sujet brulant qu’est la Coupe du Monde de Football, elle qui a pris une place majeure dans la vie quotidienne de millions de Brésiliens. Mais de quoi parlent-ils exactement?

Dans la première partie, nous évoquions les chances pour le Brésil de remporter la Coupe, la progression des travaux et de la mise en place de l’évènement, l’importance de la Compétition pour les Brésiliens et l’abondance de bénévoles. Dans cette seconde partie, nous porterons notre intérêt sur les questions suivantes : Le Brésil sera-t-il capable d’organiser la Coupe du Monde dans un climat de sécurité? Qu’ont choisi les Brésiliens pour leur mascotte, leur logo, et le ballon officiel? Quels sont les sujets à controverse? Et enfin, y aura-t-il de la bière dans les stades de football?

LA SÉCURITÉ
845981920_ea51ef9f6b_o

La Coupe du Monde de Football de 2014 sera-t-elle suffisamment encadrée et sécurisée pour les joueurs et les supporters? A en croire le Ministre de la Justice José Eduardo Cardoso, “oui, définitivement!”. Il a récemment annoncé que le Gouvernement Brésilien attribuerait la modique somme de 700 millions d’euros pour la mise en place d’un plan de sécurité efficace. Cette politique de sécurité inclue des mesures tels que les systèmes de reconnaissance faciale dans les stades, l’installation de centres de sécurité régionaux dans chaque ville d’accueil de la compétition, un recrutement et un entraînement accrus de personnels de sécurité au sein de l’armée, de la Marine et des forces aériennes, et enfin un renforcement des contrôles sur les routes et aux frontières.

Mais qu’en est-il des milliers de dizaines de supporters dans les espaces de fêtes? La surveillance y sera accrue. Chaque ville d’accueil sera pourvue d’un centre de commandement opérationnel composé de représentants de la police, des Forces Armées, des Pompiers et de la Protection Civile afin d’assurer la meilleure sécurité aussi bien aux supporters brésiliens qu’étrangers.

S’agit-il de faire du Brésil une destination plus sûre à long terme, ou bien est-ce une solution temporaire? Dans les 12 villes d’accueil de la Coupe du Monde, le Gouvernement a fait preuve de nombreux efforts pour améliorer la situation en renforçant la présence de la Police et de l’Armée dans les tristement célèbres Favelas se trouvant à proximité des sites touristiques. Ces aménagements sont mal perçus par la critique internationale, qui ne voit là qu’une délocalisation des problèmes de sécurité.

LA MASCOTTE, LE LOGO ET LE BALLON OFFICIEL
Fuleco

La plupart des Brésiliens est pourtant plus concernée par la mascotte officielle et le ballon que la sécurité. Pourquoi? Parce que pour la première fois dans l’histoire du football, le comité régional d’organisation a laissé place à l’imagination des fans de football.

La mascotte officielle sera le Tatu-Bola, ou Tatou à trois bandes, qui répondra au nom de Fuleco. Il s’agit d’une espèce menacée, qui se défend de ses prédateurs en se mettant en boule. Son prénom est une combinaison des mots “Futebal” (football) et “Ecologia” (écologie) et a été élu à 1.7 millions de voies. Fuleco est reconnu par près de 90% des Brésiliens et bénéficie de son propre site web et de ses pages Facebook et Twitter. Bien que très populaire chez une partie de la population, beaucoup de supporters ne se reconnaissent pas dans la mascotte, comme le prouve si bien loa destruction de certaines statues à Sao Paulo et Brasilia.

En plus de la Mascotte, les fans ont aussi eu l’honneur de nommer le Ballon officiel de la Coupe du Monde de la FIFA 2014. Plus d’un million de brésiliens ont voté à 78% le nom “Brazuca”, un mot de l’argot brésilien désignant la fierté nationale dans le mode de vie de la population du Brésil. Selon la FIFA, ce nom “reflète l’approche brésilienne du football, et symbolise l’émotion, la fierté et la bonne volonté”.

“Inspiration”, le logo officiel de la Coupe du Monde, est inspiré d’une photographie mythique représentant trois mains portant victorieusement le célèbre trophée. Son design représente la notion humanitaire de mains qui se rencontrent, tandis que le portrait de ces trois mains est un symbôle des couleurs jaune et verte du Brésil accueillant chaleureusement les gens venus du Monde entier. Cependant, certaines critiques l’ont associé à la main couvrant un visage de honte. “Inspiration” a été sélectionné par un jury constitué du président de la CBF (Confederaçao Brasiliao de Futebal) Ricardo Teixeira, du Secrétaire Général de la FIFA Jérôme Valcke, du top model Gisèle Bûndchen, de l’architecte Oscar Niemeyer, de l’écrivain Paulo Coelho, de la chanteur Ivete Sangalo et du designer Hans Donner.

UNE LOI TEMPORAIRE POUR LA COUPE DU MONDE

4875620349_2908545f70_z

La Loi brésilienne interdit, en général, la consommation d’alcool au sein des stades de football. Mais en raison du fait que l’un des principaux sponsors de la FIFA soit une importante marque de bière américaine, la législation posé problème dans un premier temps. La FIFA avait alors menacé le Gouvernement brésilien de lui retirer sa qualité d’hôte si ce dernier ne modifiait pas sa législation en vigueur.

La Présidente du Brésil Dilma Roussef a finalement succombé sous la menace et a présenté un projet de “Loi Temporaire pour la Coupe du Monde”. Cette Loi autorise aussi la commercialisation des symboles et mascottes portant l’emblème national. Cette Loi est bien sûr très controversée en raison de son inconstitutionnalité.

Est-ce que cela signifie alors que l’on pourra faire passer une Caipirinha ou descendre quelques goûteuses Brahmas, Antartictas, Skohls, Bohemias ou encore Eisenbahns dans les stades pendant la Coupe du Monde? Malheureusement non. Les règles établies par la FIFA stipulent que seul le sponsor principal sera autorisé à vendre ses produits, et d’après Jérôme Valcke, il n’y a pas de place à la négociation “Nous ne voulons ni des Caipirinhas, ni quelque autre boisson alcoolisée durant la Coupe du Monde, seulement de la bière, mais non de la bière brésilienne. La Loi Temporaire pour la Coupe du Monde doit statuer que seuls les produits de notre sponsors seront vendus dans les Stades.” Et ce sponsor sera très probablement Budweider. Saude! (*santé).

LES BÉNÉFICES ET LES CONSÉQUENCES
4780633040_c43baa1f18

Accueillir la Coupe du Monde de la FIFA en 2014 sera-t-il bénéfique au Brésil? Ou bien les inconvénients vont dépasser les avantages? Il n’y a pas de doute quant à l’impact économique d’un tel évènement sportif pour le Brésil. En effet, l’évènement va attirer e nombreux investisseurs et créer des dizaines de milliers d’emplois. Les infrastructures publiques, dont les transports, ont nettement été améliorées. La Coupe du Monde permet en outre au Brésil de se faire connaître au niveau international, d’accroître sa notoriété et de présenter ses traditions, sa culture et ses valeurs.

Bien que la question des profits pour le pays ait fait le tour des médias, les critiques affirment que la majeure partie des bénéfices sera limitée aux parties prenantes telles que les banques et les investisseurs divers. Le citoyen moyen pourrait ne jamais ressentir ces bénéfices. Au contraire, un certains nombre de conflits ont opposés les autorités locales et des personnes directement affectées par l’évènement, puisque de nombreuses expulsions ont été effectuées avec une brutalité par les autorités dans les villes d’accueil.

Auteur : Michaël Grubinger / Traduit par : Samantha Bilski

Share Button

Laisser un Commentaire

L'Auteur

Viventura Reisen

viventura
viventura ist dein Spezialist für Rundreisen in Südamerika und bietet innovative Abenteuerreisen zu einem top Preis-Leistungs-Verhältnis. Dank einem Direktvertrieb und den exklusiven Büros vor ... En savoir plus sur l'auteur...

Suivez-nous !

Chercher

Vous aimerez aussi...

Equateur Galapagos 21j.

Tweeter @viventura_fr

viExplorer

Pérou Bolivie Chili 21j.

21 jours, incl. vols inclus
La trilogie andine
  • Cuzco & Machu Picchu
  • Salar d'Uyuni & Sud Lipez
  • Les lignes de Nazca
  • Désert d'Atacama

à partir de 3690 EUR