Crise énergétique en Equateur

Ecrit par Clara Béniac s 13 nov. 2009 15:31:46

embalse hidropauteTraditionnellement, la saison des pluies débute en septembre dans les hauts plateaux de l'Équateur. Cependant depuis quelques semaines, un soleil resplendissant illumine chaque jour l'Équateur et ses impressionnants paysages volcaniques. Un plaisir pour les touristes qui peuvent ainsi profiter pleinement de chaque journée pour visiter ou faire de la randonnée dans la région Andine sans avoir à se soucier des traditionnelles pluies tardives d'octobre-novembre. Agréable me direz-vous ! Le problème est que 80% de l'énergie de l'Équateur provient des centrales hydrauliques où l'eau accumulée par les barrages fait fonctionner des rotors produisant ainsi de l'énergie cinétique transformée ensuite en énergie électrique. C'est pourquoi cette absence de pluie plonge le pays dans une crise énergique.


En Novembre 2008, le barrage de "Paute", près de Cuenca, produisait 17435 MégaWatts heures (MWh), il en produit aujourd'hui 3576, soit cinq fois moins. Depuis le 5 Novembre de cette année, l'Équateur est confronté à des pannes de courant successives dans tout le pays. A Quito, un rationnement est opéré, le courant est fourni à tour de rôle dans les différents quartiers. Les commerces s'éclairent à la lumière des bougies. Cependant les quartiers touristiques ne sont pas affectés par ces coupures, alors ne vous inquiétez pas, vous pouvez visiter Quito sans problème ainsi que tous les sites touristiques du pays. Les bars et discothèques seront malheureusement fermés les dimanches et Lundis jusqu'à nouvel ordre. En effet, les centres de divertissements seront ouverts du mardi au jeudi jusqu'à 1h du matin, le vendredi et samedi jusqu'à 2h.

Pour le moment, le gouvernement achète de l'électricité aux pays voisins, le Pérou fournira une aide à hauteur de 1200 (MWh) par jour pour les régions du Sud de l'Équateur, des négociations sont en cours avec la Colombie. Nous espérons que cette situation ne durera pas et que l'Équateur trouvera les 5800 (MWh) manquant pour répondre aux besoins énergétiques du pays. Et surtout pourvu qu'il pleuve!

Nous avons vu dans un article précédent (cf Equateur : un projet de préservation de l'environnement) que l'Équateur renonçait à exploiter ses ressources pétrolières. Dans ce contexte de pénurie énergétique, trouveriez-vous normal que le pays revienne sur sa décision ?

Tags: coupure de courant, crise énergétique, Equateur, Quito, barrage de Paute, pluie

Share
Plus d'articles

Abonnez-vous