0176340057

Lundi-vendredi : 14h-22h
Appelez un conseiller

L’essor de la gastronomie péruvienne, quand notre cœur fait boom !

0 Flares 0 Flares ×

festiglotonBoom gastronomique au Pérou ! Ce thème est abordé régulièrement à la radio, dans les journaux, programmes télé, livres, blogs… Les péruviens sont fiers de leur cuisine et le prouvent ! La cuisine péruvienne a marqué sa place dans la gastronomie internationale et hispano-américaine, notamment au Chili, en Colombie, en Argentine, au Mexique et en Espagne. Beaucoup de touristes pensent qu’elle fait partie d’une des meilleurs, notamment grâce à la diversité des plats, ce qui fait de Lima la capitale gastronomique d’Amérique du Sud. A Arequipa, la deuxième ville du pays, de nombreux restaurants renommés ont choisi cette belle cité pour s’y installer : Zig Zag, Chicha, Paladar 1900… pour n’en citer que quelques uns.

La gastronomie péruvienne a commencé à attirer l’attention durant les années 90, grâce au développement du tourisme. Mais comment peut-on expliquer l’engouement récent pour cette cuisine ? Quelques éléments de réponse avec Michel Hediger, patron et chef cuisinier du Zig Zag, restaurant très connu d’Arequipa. “Cette attention a provoqué chez les péruviens une revalorisation des traditions et également de ses produits” nous dit-il. Plusieurs campagnes vont alors apparaître et le réel développement aura lieu au début des années 2000, notamment grâce à 5 chefs cuisiniers. Le plus connu, Gaston Acurio, a récemment été nommé Ambassadeur de la cuisine Péruvienne.

gastonMichel nous raconte encore : “Une des richesses de cette cuisine est la fusion de différentes saveurs. Vous retrouverez dans la cuisine péruvienne au moins 5000 ans d’histoire : pré-inca, inca, coloniale et républicaine. L’échange gastronomique avec d’autres ethnies a donné lieu à de nouveaux courants avec une personnalité unique.”
Trois facteurs sont essentiels à son développement :

– trois siècles d’apport culinaire espagnol (fortement influencé initialement par la fusion des 8 siècles de présence musulmane dans la péninsule Ibérique).
– les habitudes gastronomiques apportées par les esclaves de la côte atlantique africaine.
– et la forte influence des us et coutumes culinaires des chefs français qui sont nombreux à avoir fuit leur pays pendant la révolution pour venir s’installer à Lima.

Yngrid Riveros travaille au département marketing d’une chaîne de restaurants gourmets (dont le Paladar, inauguré en juin 2009). Elle nous apporte aussi quelques informations supplémentaires : “Il est aussi important de signaler l’influence des japonais et des chinois, à qui on doit les restaurants ‘Chifas’, mélange de cuisine péruvienne et chinoise”.
Yngrid nous parle aussi de l’importante variété d’ingrédients qui existe au Pérou et qui a permis une évolution culinaire très variée, où coexiste en permanence de fortes traditions régionales et une réinvention constante des plats. Elle est considérée comme une des cuisines les plus variées au monde. Vous pourrez retrouver ici plus de 3000 plats différents. Sur la côte, par exemple, il existe jusqu’à 2000 soupes et 200 desserts traditionnels.

Le climat y est aussi pour quelques chose : avec 84 zones climatiques différentes, le pays bénéficie d’une énorme variété de fruits, légumes et d’élevages. La côte pacifique est riche en culture d’épices, de fruits et, grâce au courant froid Humboldt parcourant la côte, est aussi très pourvue en poissons. Les Andes sont favorables aux aliments sains, comme les herbes aromatiques, la pomme de terre, qui est l’élément de base et dont plus de 1000 variétés sont cultivés ici et les céréales telle la quinoa. Enfin, la partie Amazonienne où vous trouverez des fruits et légumes exotiques.

Cette richesse a créé dernièrement parmi les péruvien un sentiment de fierté renouvelé pour leur pays, et a également influencer la manière de vivre des péruviens, qui selon Yngrid “sortent , découvrent, et dépensent plus”. Grâce à cette évolution, de nombreuses écoles spécialisées dans la gastronomie ont également ouvert leurs portes et un nouveau type de tourisme est apparu. La demande grandissant, l’offre a suivi. A Arequipa et Lima, quelques grands restaurants ont ouvert au cours des derniers mois ! La gastronomie est devenue une grande fierté, une des forces du pays, en plus de sa riche histoire et sa culture millénaire.

ZigZagQuant à l’avenir de la gastronomie péruvienne, Yngrid ne doute pas de son succès : “La première étape, la fusion des différentes origines, se termine. De nouvelles créations vont alors apparaître, des améliorations dans la préparation des plats existants pour rester dans le traditionnel, ou des transformations de plats de manière plus originale. L’offre et la demande étant élevés, la cuisine péruvienne va continuer à se diffuser, au Pérou et dans le monde entier. Même si l’on parle beaucoup de cette cuisine à l’étranger, son internationalisation reste faible par rapport à son potentiel.”

Michel n’a également aucun doute sur son évolution : “La gastronomie est un des points forts de ce pays, ce secteur va continuer à s’organiser, à s’améliorer. Le tourisme associé à une gastronomie de qualité représente l’avenir du Pérou”.

[CSSBUTTON target=”http://www.viventura.fr/voyage-perou” color=”006228″ textcolor=”FFFDEE”]Découvrez la gastronomie péruvienne avec viventura[/CSSBUTTON]

Share Button

Laisser un Commentaire

L'Auteur

Viventura Reisen

viventura
viventura ist dein Spezialist für Rundreisen in Südamerika und bietet innovative Abenteuerreisen zu einem top Preis-Leistungs-Verhältnis. Dank einem Direktvertrieb und den exklusiven Büros vor ... En savoir plus sur l'auteur...

Suivez-nous !

Chercher

Vous aimerez aussi...

Pérou Sud 15j.

Tweeter @viventura_fr

viExplorer

Pérou Bolivie Chili 21j.

21 jours, incl. vols inclus
La trilogie andine
  • Cuzco & Machu Picchu
  • Salar d'Uyuni & Sud Lipez
  • Les lignes de Nazca
  • Désert d'Atacama

à partir de 3690 EUR