Illégalité de la dette de l'Equateur

Ecrit par emmanuelle 28 nov. 2008 23:57:32

correaLe président d’Equateur Rafael Correa a récemment expliqué que son gouvernement ne rembourserait pas de dette publique qui soit d’origine illégale ou entachée de corruption. Selon le Ministère des Finances, cela pourrait concerner environ un tiers de la dette extérieure existante. Une commission d’enquête a examiné l’ensemble des emprunts de l'Equateur sur le plan de leur légitimité et a noté de "lourdes irrégularités" lors du processus d’émission des certificats de dette. Celles-ci seraient apparues en particulier lors de la conversion de valeurs immobilières nationales. Si on peut prouver juridiquement que ces dettes ont été contractées illégalement, alors les paiements seront reconsidérés.

Des 10,5 milliards de dollars de dettes existant auprès d’organismes internationaux, environ 3,8 milliards correspondraient à des obligations douteuses. Le président Correa a annoncé que d’anciens ministres et présidents ainsi que les banques d’investissement internationales devraient répondre des irrégularités découvertes. Le gouvernement prendra une nouvelle décision avant le 15 décembre 2008, date d’ici à laquelle l'Equateur devrait payer environ 30 millions de dollars d’intérêts pour des valeurs immobilières. Selon Correa, entre 1996 et 2006, le processus d’endettement de l’Equateur aurait bénéficié au secteur financier et aux multinationales et aurait visiblement affecté les intérêts de la nation.

Tags: Actus, Equateur, Politique

Share
Plus d'articles

Abonnez-vous