0176340057

Lundi-vendredi : 14h-22h
Appelez un conseiller

Equateur : une journée sportive à la Carolina

0 Flares 0 Flares ×

Vous souvenez-vous du projet “Para dar esperanza” ? Cette association que soutient viventura, située dans un quartier très pauvre au nord de Quito ? L’école/garderie regroupe des enfants âgés de 2 à 15 ans, qui viennent pour la plupart de familles très démunies. Le projet les accueille du lundi au jeudi après l’école afin d’assurer le suivi de leurs devoirs, leur permettre de profiter  d’un petit terrain de jeu collectif et  renforcer leur enseignement, en aidant par exemple les plus petits à compter ou à écrire leur nom. Le but, à terme, est de les empêcher de retourner travailler dans la rue.

Je travaille pour ce projet deux après midi par semaine depuis maintenant environ 4 mois, ainsi que 3 autres volontaires et 4 animatrices équatoriennes. Tous les jours nous participons aux diverses activités proposées par les animatrices puis distribuons les collations avant que les enfants ne rentrent chez eux. Conscients de la chance que nous avons eu étant enfants, nous aimons leur faire profiter au maximum de notre présence, de par nos diverses expériences et connaissances. Ainsi, en leur parlant de nos vies respectives et de nos activités, nous nous sommes rendus compte que, chacun et chacune d’entre nous qui travaillons pour ce projet, avions des passions communes, un jardin secret à leur faire découvrir…Pour ma part, j’avais très envie d’organiser des activités de plein air et de partager avec les enfants ma passion pour le langage corporel et la danse. Pourquoi ne pas organiser un mini voyage au parc de la Carolina, nous aurions alors tout l’espace disponible pour développer nos propres ateliers !

Ainsi l’idée trotta dans nos têtes et peu à peu nous avons élaboré de plus en plus précisément notre projet. Chose dite chose faite ! Nous prendrons tous les enfants âgés de 6 à 15 ans et les répartirons en différents groupes proposant à chacun des activités différentes : yoga, danse, Capœira et football !

Un après midi, nous les réunissons donc tous dans la petite cour afin de leur expliquer notre programme et leur demander qui serait éventuellement intéressé. Toutes ces petites têtes attentives étaient levées vers nous dans l’expectative…Et là, surprise !! Nous avons vu toutes les petites mains se lever. La panique s’est emparée de nous ! Comment gérer autant d’enfants ? Il nous a fallu une semaine pour tout organiser. La liste des préparatifs n’en finissait pas et l’agitation montait tandis que le jour approchait !

Enfin le grand jour arrive et autant dire que l’organisation en Equateur, c’est toute une aventure… Déjà, nous avons, nous européens, une conception différente de l’heure. Avez–vous entendu parler de l’”heure équatorienne” ? Si l’on vous dit 10h, comptez au minimum ¾ d’heure ou une heure de retard ! Donc bien sûr, se réunir  a été difficile puisque tout le monde est arrivé à intervalles décalés… Mon coeur était déjà soumis à rude épreuve, mais, après avoir finalement récupéré mon responsable d’atelier Capœira, un charmant instructeur qui avait généreusement accepté de nous aider, une dernière bataille m’attendait : retrouver le bus et les 50 enfants qui nous attendaient à une autre extrémité du parc !

Les enfants attendaient donc tous, déjà répartis dans les différents groupes, avec leurs noms écrits autour du cou sur différents cartons de couleur tandis que mes compagnons d’aventure tentaient de maintenir le calme.

Après coup, cette expérience a été très enrichissante pour moi qui suis danseuse et qui n’avais jamais eu l’occasion de donner de cours à de jeunes enfants auparavant… Tout émerveillés, les enfants manquaient de concentration et partaient dans tous les sens ! Pour la danse, on s’est donc contenté d’étirements et de galipettes. Puis tous en cercle et à l’aide de la musique, nous leur avons proposé de s’exprimer avec leurs propres pas. Ce fut également une bonne opportunité de découvrir de nouvelles facettes de la personnalité de chacun d’entre eux. En effet, j’ai été très agréablement surprise de découvrir par exemple chez une jeune fille malheureusement adulte précoce, une adolescente enjouée et pleine d’énergie, et qui plus est, une graine de danseuse !

Mais la palme d’or revient sans conteste au groupe de Capœira. En effet tous les enfants ont participé avec beaucoup d’entrain, ont piqué des sprints, se sont étirés, sont passés sous une corde, se sont entraînés aux acrobaties… et ont même écouté avec beaucoup de respect et d’intérêt leur professeur leur parler de son art et de sa philosophie. A l’atelier yoga, les enfants étaient relativement calmes et étiraient consciencieusement leurs jambes. Sans conteste celui ayant le plus souffert est le responsable du groupe de football, qui a dû courir dans tous les sens pendant pratiquement 3 heures !

Et pour finir la journée en beauté, nous leur avons laissé quartier libre. Malheur ! Entre les enfants qui grimpaient aux arbres, ceux qui se pendaient aux statues et ceux qui couraient à droite et à gauche, nous ne savions plus où donner de la tête… Heureusement, nous les avons tous retrouvés; Ce sont bien cinquante enfants exactement qui sont remontés en file indienne dans le bus et qui sont rentrés sains et saufs chez eux.

Quelles conclusions pouvons nous tirer de cette journée ? Il nous a fallu beaucoup de patience et de persévérance mais nous sommes vraiment heureux d’avoir pu initier les enfants à des activités toute nouvelles pour eux : pendant cette sortie, ils ont pu échapper un moment à leur quotidien difficile. En tentant de leur transmettre nos passions, nous avons pu établir de nouvelles formes de communication avec eux, et avons découvert certains enfants, avec lesquels nous avions passés moins de temps auparavant. En partageant ces moments de joie avec eux, nous avons pu amorcer un processus de confiance mutuelle et j’espère de tout coeur que l’avenir nous permettra de développer un dialogue plus poussé afin de les aider au mieux.

Share Button

Laisser un Commentaire

Suivez-nous !

Chercher

Vous aimerez aussi...

Equateur Galapagos 21j.

Tweeter @viventura_fr

viExplorer

Equateur Galapagos 21j.

21 jours, incl. vols inclus
Tout l'Equateur
  • 3 îles de l'archipel des Galapagos
  • Les volcans Cotopaxi et Chimborazo
  • Forêt amazonienne
  • Le train mythique 'Nariz del Diablo'

à partir de 4190 EUR