0176340057

Lundi-vendredi : 12h-21h
Appelez un conseiller

Nouveauté 2017 : le carnaval d’Oruro

Nouveauté 2017 : le carnaval d’Oruro

0 Flares 0 Flares ×


Le carnaval d’Oruro en Bolivie représente 4 siècles de traditions !
Cette année, nous mettons à l’honneur l’un des plus beaux carnaval d’Amérique du Sud dans notre circuit Explore Pérou Bolivie 21j. Si vous partez au mois de février, vous aurez donc l’occasion de passer votre samedi 25 février au carnaval d’Oruro, 5 kilomètres de spectacles et de danses insolites !


3330871951_ee4665035f_o


Le carnaval d’Oruro, c’est quoi ?


Malheureusement très peu connu du grand public, le carnaval d’Oruro est pourtant inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO et est un événement immanquable pour les Boliviens ! Ce festival se situe à 3700 mètres d’altitude dans la ville d’Oruro. Peu attractive pour les touristes pendant l’année, la ville d’Oruro devient un véritable lieu culte à cette occasion et accueille des milliers de touristes étrangers et Boliviens.

Contrairement au festival de Rio où différentes écoles de samba font compétitions, celui d’Oruro est une fête religieuse nationale. Cette célébration regroupe des croyances chrétiennes apportées par les colons ainsi que des origines profondément andines. Pendant quatre jours, les carnavaliers expriment leur dévotion à la vierge du “Socavón” (Vierge de la Mine) à travers 18 types de danses différentes.

Les “bandas”, ces voitures follement décorées rassemblent danseuses et danseurs vêtus d’habits traditionnels et de masques aux milles couleurs !

Pour les observer en bonne et due forme, notre circuit inclut des billets pour des tribunes. L’atmosphère est connue pour y être comme qui dirait folklorique. Je vous laisse découvrir l’ambiance et les costumes spectaculaires dans la vidéo ci-dessous.

Attention, le début de la vidéo ressemble à un champ de bataille entre boules de neige artificielle, fusils à eau et mousse ! Il vous faudra en effet vous munir de ponchos, de munitions et d’un esprit joueur. Ou bien vous pouvez toujours essayer la technique de lancer de grands regards noirs, au choix ! 🙂



Quelle est l’histoire derrière ce carnaval ?


Avant l’arrivée des colons espagnols au 17ème siècle, la ville d’Oruro était un lieu sacré pour les indigènes précolombiens. Ils y pratiquaient déjà des danses en hommage à leurs divinités. A l’arrivée des colons, ces cérémonies ont été interdites mais ont été perpétuées en dissimulant les dieux andins derrière les icônes chrétiennes. Les divinités quant à elles sont devenues des sons.

A la suite de la colonisation, la ville d’Oruro était alors un important site minier. Aux alentours du 19ème siècle, la coutume du carnaval serait née avec l’apparition de deux divinités au fond des montagnes. Les légendes abondent quant à la raison de leurs apparitions. On dit que c’est dans ces mines que régnaient le diable, aussi connu sous le nom le “Tío”  (l’oncle) et la divinité Socavón” (Vierge de la Mine).

Ces deux divinités représentent la lutte contre le bien et le mal. Les Boliviens expriment ainsi, à travers la danse et au rythme des sons autochtones, leur dévotion et leur foi afin d’attirer les faveurs de “Tío” et “Socavón”.

De là, naquit la danse du diable : la “Diablada”, l’une des danses les plus emblématiques et attendues du carnaval d’Oruro. Les danseurs diables portent des masques terrifiants et affrontent des anges armés d’épées. Cette danse est toujours la première à ouvrir les festivités qui se terminent à l’église où se trouve la vierge”Socavón”. Les carnavaliers doivent alors entrer en groupe sur leurs genoux, pour écouter le prêtre. En voici un extrait :


Comment sont préparées ces gigantesques festivités ?


Malgré la pauvreté du peuple bolivien, tous y investissent du temps et de l’argent. Quatre mois avant le début du carnaval, la préparation des costumes et les répétitions commencent.

Un costume du diable représente un mois de travail avec des nuits écourtées. Son prix est denviron 280€ soit deux fois le salaire moyen en Bolivie. Chaque nuit après le travail, les danseurs se retrouvent dans la rue pour répéter, un réel moment de partage.

Enfin, 40 jours avant le début du festival, chaque banda se rend à l’église et fait promesse de danser durant trois jours consécutifs.


24117803199_79dd477ac2_b

Deux costumes de diable


Vous avez maintenant toutes les informations pour participer à cet incroyable festival ! Ne vous en faites pas il vous reste encore beaucoup de choses à apprendre ! Alors n’attendez plus et venez nous rejoindre dans cette aventure en cliquant ici.

Un grand merci aux membres de Viventura qui m’ont aidé à écrire cette article.

Sources:
The bob trotter
Blog Voyages Le Monde 
Info Artisanat Bolivie 
Actu Latino 
UNESCO
Dailymotion

Share Button

2 commentaires à “Nouveauté 2017 : le carnaval d’Oruro”

  1. BRARD Hélène says:

    J’ai assisté il y a quelques années au carnaval d’Ourouro avec mon compagnon. C’est très intéressant mais après une journée on a dû partir car la plupart des spectateurs masculins étaient “bouratcho” et empêchaient de voir le défilé. En plus, c’est très pénible de se faire arroser de façon continuelle…

  2. Lola says:

    Bonjour Hélène, je suis désolée de lire ça. J’espère que vous aviez tout de même une une bonne expérience au début 🙂

Laisser un Commentaire

L'Auteur

Lola hilaire

Ayant le goût du voyage, Lola est partie explorer de nouveaux horizons très jeune. De Strasbourg - sa ville natale - à Melbourne en Australie pour un séjour en famille d’accueil à Lyon puis ... En savoir plus sur l'auteur...

Suivez-nous !

Chercher

Vous aimerez aussi...

Pérou Bolivie Chili 27j.

Tweeter @viventura_fr

viExplorer

Pérou Bolivie Chili 21j.

21 jours, incl. vols inclus
La trilogie andine
  • Cuzco & Machu Picchu
  • Salar d'Uyuni & Sud Lipez
  • Les lignes de Nazca
  • Désert d'Atacama

à partir de 3790 EUR