Le renouvellement de la pomme de terre au Pérou

Ecrit par diego s 22 juil. 2008 19:58:05

Depuis plus de 8000 ans, plusieurs variétés de pomme de terre sont connues par les peuples péruviens. Avec le temps, les variétés dites "natives" ont laissé place aux variétés plus standard. De nos jours, l’Institut International de la Pomme de Terre viens de relancer l’exploitation de ces variétés de pomme de terre oubliés sous forme de chips et de purée. Jadis, ce tubercule fut connu comme la nourriture des pauvres. Aujourd’hui, elle fait désormais partie de la nouvelle cuisine andine ou "Cuisine Novoandine", d’excellente réputation dans le monde entier. Les éditeurs des livres de recettes de cuisine vont bientôt inclure des plats issues de ce courant ; les chaînes de télévision diffusent de plus en plus de reportages sur la richesse nutritionnelle de ces tubercules.

La pomme de terre grise et poussiéreuse n’est plus en vogue. Les pommes de terres multicolores natives sont non seulement plus agréables à la vue, mais aussi au goût. Les paysans producteurs de ce produit ne doivent plus faire face à un marché qui tire les prix vers le bas. Ces nouveaux produits, qui bénéficient d’une tendance à la hausse, restent tout de même moins chers que le maïs et le riz.

En outre, la pomme de terre native ne contient pas autant de pesticides ni d’engrais chimiques. Elle est issue de la production de petits agriculteurs exploitants des Andes se rapprochant plus des produits bios et du commerce équitable.

La "papa nativa" fait clairement partie du Pérou !

Tags: renouvellement de la pomme de terre, Reportages, tubercule, Perou, pommes de terre

Share
Plus d'articles

Abonnez-vous