0176340057

Lundi-vendredi : 14h-22h
Appelez un conseiller

Pérou : La région de Cusco sous les eaux

0 Flares 0 Flares ×

CUZCO(actualisation de cet article au 5/2/2010, voir ci-dessous)
Suite aux fortes pluies qui se sont abattues ces derniers jours sur la région de Cusco, le gouvernement péruvien a décrété l’état d’urgence dans plusieurs districts pour une durée de 60 jours. Le ministre du Commerce Extérieur, Martin Perez, a annoncé que les pluies diluviennes ont endommagé les voies ferrées reliant Cusco au site de Machu Picchu ; bloquant de ce fait près de 2000 touristes à Aguas Calientes, village situé sur les contreforts des ruines de la cité perdue. Le ministre a informé que les personnes bloquées avaient les vivres nécessaires pour 4 jours avant d’ajouter que cette situation exceptionnelle ne s’était pas produite durant les 15 dernières années.

Les éboulement de terrain se sont produit à 3 endroits sur la ligne de chemin de fer. Le service ferroviaire entre Cusco, Ollantaytambo et le Machu Picchu est suspendu pour une durée indéterminée. Un pont aérien a été installé pour permettre l’évacuation des touristes bloqués à Aguas Calientes. 11 hélicoptères ont été mis à disposition pendant que les forces civiles procurent une assistance sur le site aux touristes bloqués. Le rapatriement s’effectue progressivement, chaque hélicoptère ramenant approximativement 20 touristes par voyage.

Le directeur du site archéologique de Machu Picchu, Fernando Astete, a écarté l’idée de dommages existant sur le site Incas. Il n’y a pas encore eu de rapport sur l’impact des pluies sur les ruines ; le seul fait avéré pour le moment est la montée du niveau du fleuve Vilcanota. Il a finalement annoncé qu’il avait suspendu d’un commun accord avec les opérateurs touristiques les visites des sites archéologiques de la région de Cusco pour trois jours.

Par chance, aucun groupe viventura ne se trouve au Machu Picchu ni à Aguas Calientes en ce moment.

_______________________________________

Dernières nouvelles au 1/2/2010

Le ministre du Commerce Extérieur du Tourisme, Martin Perez , a communiqué ce week-end que la citadelle de Machu Picchu n’a pas souffert de dommages dus aux pluies intenses tombées sur la région de Cusco.  La réparation totale des voies ferrées  qui mènent de Cusco à  Machu Picchu, durera approximativement 8 semaines. Le président, Alan Garcia, qui a survolé la zone de la catastrophe, a garanti que les accès au centre touristique seront reconstitués au plus vite. Le gouvernement va aider à  reconstruire la voie terrestre, la voie ferrée , et les communications électriques aux plus vite, a promis le président.

De plus, l’Institut National de la Culture (INC) de Cusco a rétabli l’entrée des visiteurs aux sites archéologiques de Pisac et d’Ollantaytambo, lesquels avaient été fermés à la suite des pluies et des inondations.

Nous prévoyons que la visite de Machu Picchu telle que décrite dans nos circuits, sera de nouveau possible à partir de la mi-mars, jusqu’à cette date, il faudra sans doute opter pour des solutions intermédiaires plus difficiles. Nous obtiendrons de nouvelles informations du ministère du Tourisme dès vendredi 5 février. En outre, nous sommes en communication constante avec PeruRail, le compagnie des trains menant à Machu Picchu. PeruRail travaille actuellement sur une solution temporaire destinée à permettre à nouveau la visite de Machu Picchu dans les meilleurs délais.

Pour plus d’informations sur l’accès au Machu Picchu dans les prochaines semaines, merci de nous lire de nouveau ici dès vendredi prochain.

_________________

Dernières nouvelles au 5/2/2010

Depuis jeudi 4 février des travaux de réparation ont commencé sur la dernière section de la ligne ferroviaire vers Machu Picchu. Les autorités péruviennes et PeruRail prévoient que Machu Picchu sera de nouveau accessible dans les prochains 15 jours – quoique passant par un détour important (village de Santa Teresa).

L’Institut National de la Culture (INC) examinera dans les prochains jours si l’ouverture de l’ancien chemin de l’Inca sera possible au mois de mars, en parallèle, des solutions altenatives vont être élaborées.

Les conditions météorologiques dans la région de Cuzco sont actuellement stables, le niveau d’eau de la rivière Vilcanota a déjà baissé et permet aux travaux de réparation sur d’autres parties de la ligne de chemin de fer de commencer aussi .

Il n’y a eu aucun dommage majeur à Aguas Calientes, le village au pied du Machu Picchu. Le village n’a pas été inondé et les hôtels seront remis en service dès que la dernière section de la ligne de chemin de fer sera réparée.

Les groupes de viventura touchés par la situation actuelle recevront des informations plus détaillées sur le programme à Cuzco en fin de semaine prochaine.


Share Button

un commentaire à “Pérou : La région de Cusco sous les eaux”

  1. blin says:

    Espérons que cela devienne très vite qu’un mauvais souvenir! ce serait tellement triste que ce site exceptionnel ne soit plus accessible .Annie

Laisser un Commentaire

L'Auteur

Viventura Reisen

viventura
viventura ist dein Spezialist für Rundreisen in Südamerika und bietet innovative Abenteuerreisen zu einem top Preis-Leistungs-Verhältnis. Dank einem Direktvertrieb und den exklusiven Büros vor ... En savoir plus sur l'auteur...

Suivez-nous !

Chercher

Vous aimerez aussi...

Pérou Sud 15j.

Tweeter @viventura_fr

viExplorer

Pérou Bolivie Chili 21j.

21 jours, incl. vols inclus
La trilogie andine
  • Cuzco & Machu Picchu
  • Salar d'Uyuni & Sud Lipez
  • Les lignes de Nazca
  • Désert d'Atacama

à partir de 3690 EUR