0176340057

Lundi-vendredi : 14h-22h
Appelez un conseiller

Série : les tribulations d’un français en Colombie (1)

0 Flares 0 Flares ×

Comme vous le savez, chez Viventura nous sommes tous des amoureux de l’Amérique du Sud !
Jonathan, notre conseiller voyage, est basé en Amérique du Sud et nous livre ici une série d’anecdoctes en 4 épisodes de ses tribulations en Colombie !
De la location à l’heure d’une machine à laver, à la rencontre de vendeurs ambulants en passant par  les rythmes endiablés de salsa Caleña vous découvrirez ici avec humour la Colombie loin des clichés !

Bonne lecture !

————————————————————————————————————————-

viventuraA l’annonce de mon départ pour la Colombie, je pouvais lire dans les yeux de mes proches un mélange de surprise et d’inquiétude. Et bien qu’aucun d’entre eux ne connaissaient la Colombie, les mises en garde ont fusé : “mais c’est la guerre là bas” mais “la drogue”, mais “la violence” etc… De ma petite expérience du voyage, et notamment en Amérique Latine, j’ai appris à ne pas me fier aux stéréotypes. Au final, j’ai découvert un pays très différent de l’image que l’on a en Europe. Au travers de cette rubrique je vous conterai diverses anecdotes sur la Colombie et ses différences culturelles, en me moquant un peu, je dois l’avouer… parce qu’il est bon de rire un peu !

Cette semaine, mon arrivée en Colombie mes premières impressions et premier thème de la série : demander son chemin en Colombie.

 

Premières impressions :

Ce qui m’a le plus marqué à mon arrivée en Colombie ? Bien loin des clichés, c’est l’amabilité des gens, leur sens de l’hospitalité. Toujours prêt à vous aider et ce, sans espérer quelconque retour. Une gentillesse toute naturelle et désintéressée.

Par exemple, lors de mon vol pour la Colombie, la dame assise à mes côtés découvrit à sa grande stupéfaction que j’allais prendre le bus seul, de l’aéroport au centre ville où m’attendait un collègue. Hors de question pour elle de me laisser seul dans un pays que je ne connaissais pas ! Elle insista pour me conduire au point de rendez vous. Lorsque mes bagages n’arrivèrent pas à destination, elle attendit patiemment avec moi que le problème se règle avant de me conduire à destination. Gentillesse suspecte pour nous Européen ! Situation courante en Colombie!

“A la orden” (“à votre service” en français) est une expression que vous entendrez à mainte reprises. Ceci symbolise bien l’état d’esprit des colombiens.

Toujours prêt à rendre service vous ai-je dis ? Comme toutes choses, ceci peut également causer des petits désagréments… Lisez plutôt la suite…

 

Demander son chemin en Colombie :

voyage colombie

Le problème c’est que les colombiens ne savent pas dire non, surtout s’il s’agit de rendre service. Si un jour, il vous arrive d’être perdu dans une ville en Colombie, vous trouverez toujours quelqu’un pour vous aider. Mais attention ; lorsque vous demandez votre chemin : si la personne répète le lieu demandé deux ou trois fois en se grattant la tête, si elle regarde longuement autour d’elle d’un air dubitatif et qu’elle vous répond finalement : « aller jusqu’au feu rouge et prenez à gauche et continuez tout droit» ; traduisez : « je n’en ai aucune idée, mais c’est peut être par là… » Demandez alors à nouveau votre chemin ! N’y voyait là aucun mal, elle veut simplement vous renseigner et n’a trouvé personne autour d’elle pour l’aider. Et qui sait… c’était peut être par là…

Jonathan

————————————————————————————————————————-
Pour plus d’anecdoctes croustillantes…

ici :  2e épisode (ou “comment être à l’heure et ne pas passer pour un végétarien radical”) 
ici :  3e épisode (ou “la découverte du folklore et des rythmes endiablés de salsa Caleña “)
ici :  4e épisode (ou “comment faire sa lessive quand on ne possède pas de machine à laver”)

Share Button

4 commentaires à “Série : les tribulations d’un français en Colombie (1)”

  1. bravo pour decouvrir la Colombie et la faire connaitre
    nous y avons passe un mois avec notre vehicule en juin 2007 en venant de Panama et allant passer 15 mois en amerique du sud (nous voyageons seuls avec notre vehicule depuis bientot 5 ans)
    bravo pour lever les a priori
    j ai hate de lire la suite

    Elisabeth

  2. Anita says:

    Merci pour ce message plein d’optimiste. Ma fille doit partir très prochainement pour un an en université. Effectivement nous peinons a avoir le soutien de notre entourage et devons garder nos inquiétudes sous silence.
    Racontez nous la Colombie sans apriori

  3. olivier marseille says:

    Félicitation à toi de découvrir et faire découvrir ce pays avec enormément de potentiel mal connu. Je me doute que ça se passe bien pour toi la bas (comme partout…) Maintenant que j’ai découvert ce blog j’y serai présent à chaque nouveau épisode. Au plaisir de se voir en Colombie!!!

  4. juanitobzh says:

    merci beaucoup pour cet article que j’ai trouvé tres juste et qui ne parle pas de la tombe de pablo escobar ou de la drogue lol .j’ai ressenti ces memes choses quand j’y suis allé. a noté qu’a Bogota les gens ne vous aident pas pour votre chemin…peut etre ai-je une tete de mechant 🙂
    au plaisir de parler par mail
    chao amigo

Laisser un Commentaire

L'Auteur

Viventura Reisen

viventura
viventura ist dein Spezialist für Rundreisen in Südamerika und bietet innovative Abenteuerreisen zu einem top Preis-Leistungs-Verhältnis. Dank einem Direktvertrieb und den exklusiven Büros vor ... En savoir plus sur l'auteur...

Suivez-nous !

Chercher

Vous aimerez aussi...

Colombie Panama 20j.

Tweeter @viventura_fr

viExplorer

Colombie 21j.

21 jours, incl. vols inclus
La Colombie du nord au sud
  • Carthagène, la perle des Caraïbes
  • Parc national Tayrona /Région caféière
  • Parc archéologique de San Agustin
  • Désert de la Tatacoa

à partir de 3649 EUR