1 juil. 2009 21:54:21

Rubrique du Lama Déchainé : Quand le téléphone sonne...

handys_abcd-480-74996La semaine dernière, assise tranquillement dans une salle de cinéma au Pérou, je me suis encore une fois rendu compte du plaisir immense que prennent les Péruviens à communiquer. A peine les lumières éteintes, les téléphones mobiles se mettent à sonner. Partout, on entend des mélodies différentes. Afin de faire savoir à toute la salle qu’on a répondu, on élève le son de la voie et on parle par-dessus la bande sonore du film. Sous les regards mauvais et les "chuts" du reste de l’auditoire, la plupart des personnes terminent leurs conversations relativement rapidement. D’autres en revanche se moquent des plaintes des autres spectateurs du ciné et lisent allègrement les sous-titres en espagnol à leur interlocuteur au bout du fil … afin bien sûr, de ne rien perdre du film !

Les péruviens s’expriment effectivement avec grand plaisir. Et surtout ils aiment faire cela par téléphone portable. Comme on le sait bien, c'est en forgeant qu'on devient forgeron et c’est pourquoi les péruviens téléphonent partout et en toutes circonstances. Que ce soit pendant le shopping, en mangeant, sur la mobylette... Vous verrez la plupart des péruviens l'oreille scotchée à un portable.

Lire l’article
17 mars 2009 11:54:44

Pérou : "La Teta Asustada" bat tous les records

Lors de sa sortie à lima, le 12 mars dernier, "La Teta Asustada" a rempli toute les salles de cinéma de la capitale dès le premier weekend de sa sortie. 55 milles spectateurs sont venus voir ce film qui pourrait bien être considéré comme l'une des meilleures productions péruviennes. "La Teta Asustada" (signifiant "le sein effrayé"), qui a remporté un Ours d'Or au Festival du Film de Berlin, se place  ainsi ce week-end en tête de toutes les grosses productions cinématographiques sorties, tels "Watchmen - Les gardiens" ou encore "Slumdog Millionnaire", qui a remporté l'oscar du meilleur film.

Lire l’article
16 janv. 2009 22:39:06

Pérou : le 7ème art à l'honneur à Paris

La cinquième édition du festival du Cinéma Péruvien de Paris se tiendra du 4 au 10 février 2009, au cinéma Action Christine dans le 6ème arrondissement de Paris. Sous le parrainage de Jean Pierre Mocky et avec la présence de la comédienne Alexandra Stewart ce festival présentera des fictions, des documentaires, ainsi que des courts métrages. Au programme de cette cinquième édition : des projections, des rencontres avec des invités venus du Pérou. A cette occasion vous pourrez découvrir leurs dernières productions ; en parallèle des dégustations sont prévues et des concerts se tiendront tout au long de ce festival, notamment grace à la présence des partenaires privés de l'événement. Le dynamisme se renforce d'année en année : un pic a été atteint en 2008, lorsque pour la première fois le cinéma péruvien a connu une aide à la distribution.

Lire l’article
27 juil. 2007 08:13:52

Tournage haut en couleur à La Paz

murilloLa semaine dernière, la Plaza Murillo, la place principale de La Paz, à revêtu les couleurs des années 70 : les voitures et vêtements des passants tout comme les uniformes des policiers et militaires avaient pris un étrange coup de vieux. Explication : une équipe de tournage française sous la direction de Laurent Jaoui avait en effet investi les lieux pour les besoins du tournage d’un film sur la chasse au bourreau nazi Klaus Barbie. Le film retrace l’histoire de Serge et Beate Klarsfeld, alors sur les traces de l’ex chef de la gestapo de Lyon en fuite en Bolivie, qui en 1983 permirent aux autorités boliviennes de remettre l’ancien haut gradé allemand aux autorités françaises.

Lire l’article