14 janv. 2010 21:45:55

La Coca : une tradition andine ancestrale

"La feuille de coca n'est pas une drogue !" Si vous voyagez en Bolivie, vous aurez l'occasion de voir cette phrase sur les T-shirt souvenirs à l'effigie de la fameuse feuille de coca.

Lire l’article
1 juil. 2009 22:52:41

La coca en Bolivie : malédiction ou bénédiction ?

cocaCe matin, le soleil brille sur les sommets de La Paz et sur les Yungas. La route est recouverte par un nuage de poussière provoqué par les voitures, Les chiens nombreux dans la capitale bolivienne surveillent d’un œil les maisons. Entre les palmiers et les maisons en briques rouges, les feuilles de coca vertes et jaunes sont étalées sur le « Cachi » (toile sur laquelle elles sèchent). Chaque feuille mesure entre 3 à 5 centimètres. Isabelle, une fille de mon âge, me conduit dans une plantation, et me raconte l’histoire de la feuille de coca, sa tradition, sa culture et les problèmes qu’elle peut engendrer.

Il est important de préciser qu’entre la feuille et la cocaïne (drogue) le processus chimique est long. En Bolivie comme au Pérou, la feuille de coca est utilisée en tant que remède contre de nombreuses maladies, et aide également contre le mal d’altitude. Pour l’Organisation des Nations Unies, elle est considérée comme un stupéfiant. Même les sachets de thé sont prohibés, où à peine un gramme de feuilles est suffisant pour vous faire tomber sous la loi des stupéfiants en France et d’en d’autres pays européens. L’importation de la coca sous n’importe quelle forme est strictement interdite. Et ce malgré une utilisation traditionnelle très ancienne dans les pays andins.

Lire l’article
16 mars 2009 19:01:35

Bolivie : Evo Morales défend la feuille de coca

Le 11 Mars dernier se sont réunis les 53 pays membres de la Commission des stupéfiants de l’ONU. Dans le but de demander le retrait de la feuille de coca de la liste des substances interdites, Evo Morales, président de la Bolivie, consommateur et leader syndical des cultivateurs de coca, n’a pas hésité a mâché une feuille en déclarant "La feuille de coca n'est pas de la cocaïne, elle n'est pas nocive pour la santé, elle n'engendre pas de perturbations psychiques ni de dépendance. Si c'est une drogue, alors vous devez me mettre en prison". En revanche, le président a demandé  d’inclure la pâte de cocaïne dans la liste des stupéfiants, qui n’y figure pas.

Lire l’article