16 mars 2009 19:01:35

Bolivie : Evo Morales défend la feuille de coca

Le 11 Mars dernier se sont réunis les 53 pays membres de la Commission des stupéfiants de l’ONU. Dans le but de demander le retrait de la feuille de coca de la liste des substances interdites, Evo Morales, président de la Bolivie, consommateur et leader syndical des cultivateurs de coca, n’a pas hésité a mâché une feuille en déclarant "La feuille de coca n'est pas de la cocaïne, elle n'est pas nocive pour la santé, elle n'engendre pas de perturbations psychiques ni de dépendance. Si c'est une drogue, alors vous devez me mettre en prison". En revanche, le président a demandé  d’inclure la pâte de cocaïne dans la liste des stupéfiants, qui n’y figure pas.

Lire l’article