14 janv. 2009 23:31:26

Galapagos : découverte d’une nouvelle espèce d’iguane

Des chercheurs ont confirmé lors d'un voyage aux Galapagos la découverte d'une nouvelle espèce d’iguane terrestre inconnue jusqu’alors. Ils ont pu confirmer après plusieurs années de recherche et au moyen d’analyses génétiques, que l’iguane dite “rose“ découverte par hasard par les gardes du Parc National en 1986 sur le volcan Wolf de l’île d’Isabela, est une nouvelle catégorie de la famille des Conolophus. On pensait au départ que sa couleur rose striée de rayures noires était liée à un défaut de pigmentation. A la différence des autres iguanes terrestres, sa crête ne se termine par des pointes. Elle a par ailleurs d’autres caractéristiques uniques, qui doivent encore être étudiées.

Lire l’article
13 nov. 2008 16:33:48

Galapagos : la descendance de George le solitaire compromise

Souvenez-vous... Il n' y a pas si longtemps de cela nous vous avions annoncé un heureux évènement ! George le solitaire était enfin sorti de sa misanthropie et les scientifiques du monde entier qui avaient fait un voyage en Equateur vers les Galapagos s'enthousiasmaient pour une possible renaissance de sa lignée. Rappelons que George le solitaire, âgé d'environ 80 à 105 ans, est le dernier de son espèce de tortues géantes des Galapagos ! Hélas, ils ont dû calmer leur enthousiasme. En effet, les probabilités de fertilité des 16 oeufs pondus se révèlent, compte tenu de toutes les attentes, assez faibles. La situation se présente ainsi :

Lire l’article
30 sept. 2008 21:11:52

Des scientifiques veulent faire revivre une espèce éteinte de tortue

Selon cette information, publiée récemment dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences par des scientifiques de l’université de Yale, il serait possible de faire revivre une tortue géante d’une espèce éteinte des Galapagos, grâce à la récupération de ses caractéristiques génétiques, maintenues intactes dans d’autres lignées descendantes. Le passé pourrait être relié au présent grâce à l’identification de marqueurs génétiques présents dans des spécimens de musées, en les comparant avec les espèces actuellement présentes sur les îles des Galapagos.

Lire l’article