4 juil. 2008 23:01:17

Pérou : Les vendeurs ambulants d’appels téléphoniques

Lizbel me regarde et s’interroge. Pourquoi voudrais-je passer une journée entière avec elle ? Elle ne peut tout simplement pas trouver d'explication. N'ai-je rien de mieux à faire ? Le lendemain, je me promène encore une fois en direction de la "Plaza de Armas", la place principale de Arequipa, afin de la retrouver comme prévu. De loin, je les entends, les vendeurs ambulants d’appels téléphoniques : "Llamadas, llamadas, llamadas !" (appels).

Lire l’article
5 sept. 2007 23:34:03

Pérou : Le côté obscur des pierres blanches

Maintenant je sais pourquoi on appelle Arequipa la ville blanche" ai–je pensé la première fois que je me suis rendu sur la magnifique Place des Armes. De tous les côtés, de majestueux bâtiments bordent la place principale de la ville. Leurs façades blanches éblouissantes contrastent avec le ciel d’un bleu azur toujours vide de nuages. Des porches richement décorés de sculptures précèdent les bâtisses d’origine coloniale. Les habitants d’Arequipa sont très fiers de leur "sillar" comme on appelle ici cette pierre blanche volcanique. Une fierté qui se justifie amplement : il est vain d’essayer de rechercher cette pierre en dehors de la province d’Arequipa, c’est une des spécialités géologique de la région. Ce que beaucoup d’"Aréquipéniens" ne savent pas c’est qu’hier comme aujourd’hui, les pierres sont extraites au prix de conditions de travail inhumaines.

Lire l’article