Différences entre lama, alpaga, guanaco et vigogne

Ecrit par fanny s 27 sept. 2018 17:48:03

Lama, alpaga, guanaco, vigogne ...

Il est fréquent de confondre le lama avec ses cousins que sont l'alpaga, le guanaco et la vigogne. Ces animaux, de la famille des camélidés, sont tous originaires de la cordillère des Andes, chaîne de montagnes traversant entre autres le Pérou, le Chili, l'Argentine, la Bolivie et l'Equateur. Le lama est de loin le plus célèbre des quatre. Merci au capitaine Haddock et à Serge le lama, qui ont tous deux contribué à sa notoriété internationale. À voir les photos, il n'est pas si étonnant que les gens se méprennent. Mais alors, quelles sont les différences entre lama, alpaga, guanaco et vigogne ?

On vous livre les clés pour pouvoir les distinguer les uns des autres à tous les coups.

Le plus grand : le lama.

Le lama est le plus grand de ces quatre camélidés, il peut mesurer jusqu'à 1,9 mètres et peser 200 kg. Il se distingue par ses longues oreilles qui, lorsqu'elles sont arrondies à leurs extrémités, sont appelées "oreilles en banane". De part sa carrure, il est généralement utilisé comme bête de somme. Malheureusement, il vous faut savoir que votre rêve de parcourir les montagnes à dos de lama en restera un. En effet, le lama peut transporter une charge maximale de 50 kg et sur une courte distance (environ 10 km). Il est également utilisé pour sa viande.

Dans les Andes dont il est originaire, on retrouve le lama jusqu'à environ 4000 mètres d'altitude.

 

Photo portrait d'un lama par Manfredrichter Portrait d'un lama par Manfredrichter. Ici on voit bien les oreilles en banane de l'animal. 

 

Bon à savoir : Rendu célèbre pour son mauvais caractère par la bande dessinée Tintin 'Le temple du Soleil', dans laquelle on peut voir le capitaine Haddock se faire cracher dessus, le lama est en réalité un animal sociable qui crache uniquement lorsqu'il se sent en danger. Il y a donc très peu de risque de vous retrouver éclaboussé. De plus, c'est un animal intelligent, capable de comprendre rapidement les ordres qui lui sont donnés. On le retrouve en France dans les zoos, fermes ou cirques (rappelez vous de Serge le lama dans un tramway de Bordeaux en 2013 !).

Le plus touffu : l'alpaga.

Plus petit que son cousin le lama, l'alpaga mesure jusqu'à 1,5 mètres. Il se distingue également par son pelage touffu et dense qui recouvre tout son corps. Il a de petites oreilles droites, une caractéristique déterminante pour le différencier du lama. On le retrouve jusqu'à 5000 mètres d'altitude.

L'alpaga est principalement connu pour sa laine. D'ailleurs, nous allons avoir tendance à plutôt parler de "fibre" d'alpaga. Celle-ci est d'une très grande qualité : plus chaude que la laine de mouton, hypoallergique et d'une douceur incomparable, c'est un produit très cher sur le marché. Elle est même considérée comme l'or des Andes. Il existe deux types d'alpagas :

  • Le suri dont les poils sont très longs et tombent comme des dreadlocks le long de son corps
  • Le huacaya dont la toison est plus moelleuse et le fait ressembler à une peluche.

Mais l'utilité des alpagas ne s'arrête pas la. Ils sont en effet les acteurs de la protection de l'environnement en Equateur.

 

Portrait d'alpaga
Alpaga huacaya dans la région du volcan de Chimborazo - Equateur.

 

Bon à savoir : L'alpaga, c'est LA star montante dans nos jardins. En effet, de plus en plus de personnes franchissent le pas et démarrent des élevage d'alpagas un peu partout en France. Cet animal si touffu et mignon est un excellent moyen d'entretenir votre terrain naturellement. Attention, l'alpaga est un animal qui aime vivre en troupeau, il vous faudra donc au moins 3 bêtes pour que vos animaux soient heureux. De plus, il n'a pas toujours été domestiqué et bien que curieux, il n'aime pas forcément se faire caresser pendant des heures.

Le plus petit : la vigogne.

La vigogne est la plus petite de tous les camélidés, elle mesure au maximum 1,3 mètres. Très fine, elle se distingue par une silhouette gracieuse et délicate. Contrairement à ses cousins, elle n'a jamais été domestiquée et vit encore à l'état sauvage, sous la protection de différents états sud-américains. Elle vit jusqu'à 5700 mètres. Vous pouvez la voir dans son état naturel lors de votre voyage en Amérique du Sud.

Au Pérou comme en Equateur, l'état autorise sa tonte une fois par an. En effet, la laine de vigogne, d'une qualité exceptionnelle (encore meilleure que celle de l'alpaga) vaut une vraie fortune. A l'époque des Incas, il était interdit à quiconque hors de la royauté de porter des vêtements à base de fibre de vigogne.

 

Une vigogne parmi les plantes de Chuquiragua au volcan Chimborazo.
Une vigogne parmi les plantes de Chuquiragua au volcan Chimborazo - Equateur.

 

Le plus voyageur : le guanaco.

Il existe un dernier type de camélidé en Amérique du Sud : le guanaco. Sa taille est similaire à celle du lama, mais il est plus élancé et gracieux que ce dernier. Sa fourrure est également moins épaisse. Tout comme la vigogne, il n'a jamais été domestiqué et se trouve uniquement à l'état sauvage.

Etant le plus voyageur de la famille, ce dernier se déplace beaucoup et se trouve aujourd'hui principalement en Patagonie, dans le sud de l'Argentine et du Chili. C'est également le plus athlétique, il peut en effet réaliser des saut remarquables pour franchir des obstacles.

 

Guanaco dans le parc de Torres del Paine

 

Bon à savoir : selon les dires des scientifiques, le guanaco serait "l'ancêtre" du lama et de l'alpaga.

 

On récapitule : ces quatre camélidés sont originaires de l'Altiplano de la cordillère des Andes. Le lama et l'alpaga sont domestiqués et sont élevés en troupeaux tandis que la vigogne et le guanaco vivent en liberté totale. Le lama se distingue par sa taille et ses oreilles en banane et l'alpaga par son pelage à la fois doux et dense. La vigogne est la plus petite, vivant dans les plus hautes régions de l'Altiplano tandis que le Guanaco a une toison moins épaisse et voyage beaucoup.

 

différences lama, alpaga, guanaco et vigogne. Crédits photo de droite : flickr
Différences entre lama, alpaga, guanaco et vigogne. Crédits photo de droite : flickr

 

 

Alors, lequel est votre préféré ?

Juste pour le plaisir, on vous remet cette vidéo reprenant les aventures de Serge le lama et qui avait fait un carton en 2013 :

 

 

Tags: A savoir !, Chili, Equateur, Argentine, Bolivie, Perou

Suivez nous

Share
Plus d'articles

Abonnez-vous