0176340057

Lundi-vendredi : 14h-22h
Appelez un conseiller

7 aliments sud-américains pour garder la ligne

0 Flares 0 Flares ×

Que connaissez-vous de la cuisine sud-américaine ? Les grands plats de boeufs à l’Argentine ? Le cuy ? Le chili con carne ? Mais vous ignorez peut être que la cuisine sud-américaine offre aussi de nombreuses recettes et aliments très équilibrés idéals pour garder la ligne ! C’est même en Equateur que se trouve la vallée des centenaires, à Villacamba, une localité de la province de Loja. Un article de la revue National Geographic des années 1970 dévoile qu’on y trouve une longévité exceptionnelle. Depuis, touristes et hippies s’y rendent pour découvrir le secret de l’éternelle jeunesse !

Voici 7 aliments traditionnels sud-américains qui vous aideront à garder la ligne et rester en forme.

 

1. Le Quinoa

On ne présente plus le quinoa et ses valeurs nutritives ! Riche en protéine et sans gluten il a le vent en poupe en Europe alors qu’il constitue une tradition culinaire ancestrale en Amérique du Sud et notamment en Bolivie. Pour plus d’informations et des idées de recettes sur le quinoa, consultez notre article sur les bienfaits du Quinoa.

variétés de quinoa

variétés de quinoa

 

2. Le manioc

Le manioc (ou “yuca” en espagnol) est garanti sans gluten. Il est fortement apprécié des femmes sud-américaines et des femmes enceintes car il est très peu calorique et provoque un sentiment de satiété très rapidement. Et il se déguste sous différentes formes : en gâteau, en pudding, en semoule, en farine…. Laissez libre cours à votre imagination ! Seule précaution : n’oubliez pas de le cuire car il peut s’avèrer toxique. Le manioc est originaire d’Amérique du Sud et fut importé du Brésil en Afrique par les portugais au XVIIe siècle.

Chers gourmands vous trouverez ici notre délicieuse recette des croquettes de manioc !

travail du manioc

travail du manioc

pour un pic-nic presque parfait : manioc et vache qui rit !

pour un pic-nic presque parfait : manioc et vache qui rit !

 

3. La feuille de coca

La mastication de la feuille de coca est une tradition culturelle ancestrale en Amérique du Sud qui se perpétue aujourd’hui, notamment en Bolivie, en Argentine et au Chili. En Bolivie elle est profite même d’un secrétaire d’état pour la défendre. Au delà de son cactère culturel fort (il n’y a pas d’acte social sans feuille de coca), elle possède des valeurs nutritives fortes et aident à combattre le mal d’altitude, la faim et la fatigue.

la feuille de coca (Erythroxylum coca) fait aussi partie du quotidien de millions d’Andins, en Bolivie, au Pérou, dans le nord du Chili et de l’Argentine depuis des millénaires, en raison de ses valeurs nutritionnelles : 100 grammes de coca bolivienne suffisent à satisfaire les besoins journaliers en vitamine A et B2, en calcium, en fer et phosphore. Elle permet aussi de combattre le mal d’altitude, la faim, la fatigue. Mâcher des feuilles de coca diminue fortement les caries et augmente la résistance physique. Les modes de consommation traditionnels en Amérique du Sud sont la mastication et l’infusion sous forme de tisane.

Cependant, malgré ses vertus, l’Organisation Mondiale de la Santé considère la feuille de coca comme un produit addictif et la déclare en 1961 comme illégale. Pour garder la ligne, on vous conseille donc de la consommer directement avec les agriculteurs boliviens !

infusion de feuille de coca

infusion de feuille de coca

 

4. Le maté

Les recherches montrent que le maté possède un effet important contre le cancer. Riche en composants phénoliques, cette boisson permet d’empêcher la prolifération des cellules buccales cancérigènes. Le maté serait aussi idéal pour perdre du poids ! Agissant comme un coupe-faim, il provoque aussi une action digestive qui régule l’appétit et brûle les graisses.

La préparation du maté est très simple. Placer les feuilles de yerba maté dans la guampa, sorte de corne. Versez l’eau chaude. Mélangez et buvez grâce à la bombilla, sorte de cuillère-paille. Votre maté est prêt !

le necessaire complet du buveur de maté

le necessaire complet du buveur de maté

marco buveur de maté depuis 32 ans

Marco un équatorien chez Viventura, buveur de maté depuis 32 ans

 

5. La lucuma

Peu connu en Europe la lucuma est un fruit très présent dans les desserts péruviens. Sa saveur est comparée à celle de l’érable et de la patate douce.

lucuma

lucuma

6. Le maïs violet

On retrouve le maïs violet au Pérou depuis des millénaires. Il est apprécié pour con côté esthétique, ses bienfaits sur la santé et sa valeur nutritive : il est très riche en antioxydants.

chicha morada au perou a base de mais violet

chicha morada au perou a base de mais violet

 

7. Le cacao

L’Amérique duSud produit différentes variétés de cacao : les principaux pays producteurs sont le Venezuela, la Colombie, le Brésil et l’Equateur. Surprise ! On ne dit pas assez que le cacao est aussi bon pour la peau, il stimule le cerveaux, combat les cellules cancereuses et réduit la fatigue. Malheureusement, nous le mélangeons trop souvent avec d’autres aliments trop gras ou avec du lait qui annulerait ses bienfaits.

cacao ouvert

cacao ouvert

 

Et vous, quels sont vos aliments préférés pour rester en forme ?

 

Share Button

2 commentaires à “7 aliments sud-américains pour garder la ligne”

  1. arlette says:

    J’ai remplacé le café du midi par une grande tasse de maté depuis maintenant 9 ans et j’en bois même quelquefois l’ AM, c’est très bon en +

    • Clara Béniac says:

      C’est très bon en effet ! On peut aussi l’agrémenter de sucre même si attention, les puristes vous diront que c’est un blasphème !

Laisser un Commentaire

Suivez-nous !

Chercher

Vous aimerez aussi...

Brésil 20j.

Tweeter @viventura_fr

viComfort

Brésil 20j.

20 jours, incl. vols inclus
Toutes les richesses du Brésil
  • La forêt amazonienne
  • Salvador de Bahia, inscrite à l'UNESCO
  • Découverte de Rio de Janeiro
  • Chutes d’Iguaçu (côté brésilien et argentin)

à partir de 4390 EUR