Carnaval en Amérique du Sud

Le carnaval est une fête à nulle autre pareille, avec son avalanche de couleurs, de musique et de danse. Célébré chaque année, le plus souvent en février, il s'agit d'une fête chrétienne traditionnelle qui a lieu avant le Carême. 

Le mot « carnaval » vient de carne levare, ce qui signifie s'abstenir de viande. Le carême est en effet une période d'abstinence et les jours qui le précèdent sont l'occasion de profiter de tout au maximum avant de se priver à partir du Mercredi des Cendres. 

C'est une tradition née en Europe il y a plusieurs siècles. Lors des conquêtes portugaises et espagnoles, ces festivités ont été apportées aux Amériques, avec des influences des cultures autochtones et africaines. Aujourd'hui encore, les modalités de célébration continuent d'évoluer. 

Mais une chose ne change pas : manger, boire et danser font partie intégrante du carnaval ! Les défilés spectaculaires et les fêtes en plein air sont des moments d'excès et d'effusion. Avec les costumes et les masques, la fête est encore plus folle.  

Connaissez-vous les différentes manières de fêter ce jour à travers l'Amérique du Sud ? Découvrez l'esprit festif de ce continent grâce aux multiples expériences à vivre en période de carnaval ! 

 

BRÉSIL

 Carnival Rio

Source: Canva

Le Carnaval de Rio est célèbre dans le monde entier, au point d'être le premier à venir à l'esprit lorsqu'on mentionne cette fête. Ses défilés élaborés rassemblent des milliers de participants et de chars extravagants. Des millions de personnes viennent y assister !

 

L'évènement principal se tient au Sambadrome, une piste où les écoles de samba viennent présenter leurs talents pour prétendre au titre de champions du carnaval. On trouve également des centaines de blocos, des fêtes de rue qui se tiennent dans toute la ville à toute heure du jour et de la nuit. Pendant le Carnaval, la ville compte aussi des bals masqués et des évènements gastronomiques. 

La place Cinelândia est idéale pour plonger au cœur de l'action, de même que les célèbres plages Ipanema et Copacabana, où vous serez assuré de voir des danses non-stop, des chars à peine croyables et des costumes inoubliables. 

Le second plus important carnaval du Brésil est celui de Salvador. Le livre Guinness des records l'appelle le plus grand carnaval de rue du monde ! Le patrimoine culturel afro-brésilien de la région y tient une place centrale. 

Le char électrique a été inventé ici il y a soixante ans, lorsque des amis ont utilisé leur voiture pour inonder les rues de musique. Aujourd'hui, les trios eléctricos atteignent la taille de semi-remorques, avec des centaines de danseurs et une sono retentissant sur les 26 kilomètres du trajet de défilé de la ville.  

Parmi d'autres célébrations majeures, notons celles d'Olinda, site classé au Patrimoine mondial par l'UNESCO, avec un accent placé sur le folklore, et celles de Recife, la ville jumelle d'Olinda, qui compte le troisième plus important carnaval du pays. Recife se démarque par le « défilé au chant du coq » qui commence à 6 h du matin, avec à sa tête une immense effigie de coq suivie par des millions de participants. 

Une tradition des plus uniques se tient à Paraty, où tout le monde se rend à la plage pour se couvrir de boue. Ce rituel appelé Bloco de Lama proviendrait, selon certains, des peuples autochtones qui faisaient cela en raison des propriétés médicinales. D'autres disent que cette tradition a été initiée dans les années 80 par des adolescents qui se couvraient de boue avant de défiler. Ce Carnaval de boue n'a certes pas le strass des festivités de Rio, mais danser et se battre dans la boue est sans aucun doute une expérience unique à vivre. 

 

COLOMBIE

Barranquilla Colombia

Source: Canva

El Carnaval de Barranquilla est l'un des plus grand du monde, comptant plusieurs centaines de milliers de personnes. L'UNESCO l'a inscrit au Patrimoine immatériel de l'Humanité.  

 

Le Carnaval de Barranquilla existe depuis des siècles, conjointement à une tradition autochtone qui marque la fin de l'hiver et le début du printemps. Les festivités actuelles mêlent les influences espagnoles, africaines et autochtones. 

 

L'évènement phare du Carnaval de Barranquilla est la « bataille des fleurs ». Ce défilé de six heures compte des chars, de la musique, des danseurs folkloriques et des cracheurs de feu. Les quatre jours que dure le carnaval sont emplis de salsa, de cumbia et de tambours au cours de fêtes qui ne s'arrêtent jamais.

 

Chaque année, les festivités se terminent par la « mort » de Joselito Carnaval, une effigie qui représente l'esprit du Carnaval que l'on enterre et veille en préparation du carême. 

 

BOLIVIE 

 Screenshot 2022-03-21 at 09.11.56

Source: Carnivaland.net

 

Oruro abrite le plus grand carnaval de Bolivie, considéré par l'UNESCO comme partie du Patrimoine immatériel de l'Humanité. 

 

Ce carnaval est considéré comme l'un des plus anciens du monde. Oruro était en effet un lieu de pèlerinage pour les peuples andins, dont les traditions ancestrales ont survécu à l'arrivée des Espagnols. Cette fête aux racines profondes est aujourd'hui un syncrétisme des cultures autochtone et catholique.

 

À 3 700 mètres d'altitude, Oruro compte des mines d'argent qui ont influencé le carnaval local. Des offrandes sont consacrées à la « Vierge des mines » ainsi qu'à El Tio, « l'oncle » qui veille sur les mines. Les habitants dansent et déposent des offrandes afin de l'apaiser pour le prélèvement des précieux métaux et de garantir la sécurité des mineurs. 

 

Le Carnaval d'Oruro est avant tout célèbre pour sa « Danse des diables ». Cette danse ritualiste appelée la Diablada compte des centaines de participants portant des costumes, des masques et des perruques pour représenter la lutte entre le bien et le mal. 

 

Les costumes faits main, les danses folkloriques et les performances théâtrales sont les plus remarquables dans cette célébration. Rassemblant des dizaines de milliers de danseurs et musiciens et des centaines de milliers de spectateurs, c'est une célébration éblouissante de vingt heures unique au monde. 

 

ARGENTINE

Carnival Argentina - Source_ Carnivaland.net

Source: Carnivaland.net

 

À environ 250 kilomètres de Buenos Aires, Gualeguaychú est une localité connue pour ses sources thermales, son casino et ses plages. Son carnaval est également célèbre et attire des visiteurs de toute l'Argentine et de l'étranger. 

Le « Carnaval du pays » voit défiler des chars tous les samedis entre fin janvier et début mars. Chaque soirée rassemble des dizaines de milliers de personnes venues voir qui remportera le prix. 

Tout le monde est déguisé et les rues se remplissent de processions de danseurs en direction du Corsódromo, une piste de 500 mètres de long où les troupes rivalisent pour impressionner les foules en vue d'emporter la première place. 

 

VENEZUELA

Carnival Venezuela - Source_ Carnivaland.net

Source: Carnivaland.net

 

Le Carnaval d'El Callao est lui aussi inscrit par l'UNESCO au Patrimoine immatériel de l'Humanité. Cette fête trouve ses racines dans l'émancipation des îles des Caraïbes et se trouve donc marquée par la culture afro-antillaise de cette région du Venezuela. 

El Callao comptait autrefois parmi les principaux producteurs d'or du monde. De nombreux travailleurs en provenance des Caraïbes furent amenés ici pour les mines et cette influence est visible dans la ville, ainsi que dans les masques et costumes du carnaval.

Outre les défilés et concours de danse, le Carnaval d'El Callao est célèbre pour son rhum et sa musique calypso. 

Les éléments marquants de ce festival sont notamment les Medio Pintos, des personnages peints en noir qui réclament aux participants de leur verser une contribution. Ceux qui ne donnent rien sont couverts à leur tour de peinture noire ! On y trouve aussi les Madamas, des femmes en costumes du XIXe siècle qui paradent en tête des festivités en tant que dignes représentantes de la culture callaonaise. Sans oublier les Diablos, des diables dont les masques élaborés noirs, rouges et blancs fascinent autant que leur danse.

 

URUGUAY

Montevideo carnival

Source: Canva

Montevideo tient le record du plus long carnaval. De fin janvier à début mars, la ville est emplie pendant 40 jours de défilés et de musique. 

Ce qui frappe ici, c'est l'implication de tout le monde dans les festivités. Presque toute la population de la ville participe, ce que l'on voit dans les boutiques fermées pendant un mois et les quartiers qui entrent en compétition les uns contre les autres. Les rues de la ville se remplissent de théâtre, de comédie et de poésie.  

L'évènement phare est Las Llamadas, « les appels », deux nuits de spectacle de percussions. Ce nom vient d'une vieille tradition d'esclaves africains, qui battaient des tambours pour appeler à se réunir. Aujourd'hui, les tambours sont toujours là pour accompagner le candombe, une danse enracinée dans la culture africaine.

 

PARAGUAY

Carnival Paraguay - Source_ Carnivaland.net

Source: Carnivaland.net

 

Le Carnaval de la Encarnación est la plus grande fête du Paraguay. Marqué par l'influence de la musique et de la culture brésiliennes, il compte son propre Sambadrome et attire lui aussi les visiteurs venus fêter toute la nuit durant dans des costumes exubérants. Mais cette fête a aussi une tradition typique du pays.

Encarnación compte une température annuelle moyenne proche des 20 °C, mais quand vient le carnaval, celle-ci avoisine les 40 °C. Autant dire que la neige n'est pas près de tomber. Eh bien, les lanza nieves n'en forment pas moins une tradition bien ancrée dans ce carnaval : ces « lance-neiges » sont incontournables durant les fêtes à Encarnación.

La neige en question est en fait de la mousse à raser, de la peinture blanche ou de la neige synthétique en bombe. Tous les participants venus danser dans les rues peuvent s'attendre à en être recouverts ! C'est tout à fait l'esprit du carnaval de renverser l'ordre habituel des choses, et tellement amusant ! 

 

ÉQUATEUR

Source: thisisecuador.com

 

Le Carnaval de Riobamba, en Équateur, est aussi une belle bataille ! Pistolets à eau, bassine et même seaux d'eau jetés des fenêtres sont les traits saillants de cette bataille d'eau gigantesque. On se jette aussi de la mousse, de la peinture ou encore de la farine. Donc ne mettez pas votre plus beau costume pour les festivités de Riobamba ! 

Une fête plus traditionnelle se tient à Guaranda. Les traditions andines ont la part belle dans cette localité d'altitude, avec un carnaval des enfants, des concours de musique et l'élection de la reine du carnaval. Mais là encore, les festivités peuvent tourner à la bataille spontanée avec poudre et eau mais aussi œufs, farine et serpentins. Mieux vaut laisser chez soi ses habits de fête si l'on veut célébrer le carnaval en Équateur ! 

 

PÉROU

Carnival Peru

Source: Canva

 

Les festivités du carnaval à Cajamarca mêlent les traditions andines et la culture catholique. Des dizaines de milliers de personnes se joignent aux célébrations à travers tout le pays.

Le Corso de Carnaval en est le plus grand évènement. Des chars décorés défilent dans les rues colorées. On y trouve aussi un concours musical et des masques et costumes extravagants. 

Là encore, vous risquez fort de vous faire mouiller, l'arrosage des visiteurs à l'eau et à la peinture faisant partie des traditions péruviennes du carnaval.

Le Carnaval Puneño se tient à Puno, connu comme capitale du folklore du pays. Et ce titre n'est pas volé, avec des costumes et des danses qui mettent en vedette le patrimoine de la région. 

 

CHILI

Carnival Chile - Source_ Carnivaland.net

Source: Canva

Le carnaval n'est pas aussi populaire au Chili que dans le reste de l'Amérique du Sud. Mais on trouve tout de même à Arica le « Carnaval andin avec la force du soleil ». 

En janvier ou février, cette fête en l'honneur de Pachamama, la déesse chère aux peuples andins, emplit les rues de la ville d'un spectacle de danse et de musique. C'est un des festivals les plus importants du Chili, où se mêlent sur trois jours les traditions anciennes et récentes. 

 

La diversité des festivités de carnaval en Amérique du Sud illustre la richesse des cultures et traditions de ce continent. Son histoire transparait dans les costumes, les danses et le mélange des influences autochtones, africaines et européennes. Entre les nuits de fête des plages du Brésil et les performances théâtrales de Bolivie, le carnaval vous donne un aperçu authentique de la culture sud-américaine.

Choisir un voyage centré sur le carnaval est un moyen fantastique d'ajouter une touche de couleur à votre périple. Vous côtoierez les habitants dans des festivités qui se perpétuent depuis des siècles. 

 

Si vous voulez vivre le carnaval en Amérique du Sud, assurez-vous de réserver suffisamment en avance pour ne pas rater les festivités. 

 

Recevez gratuitement des inspirations de voyages en Amérique du Sud et des réductions exclusives. Inscrivez-vous maintenant à notre newsletter !