0176340057

Lundi-vendredi : 14h-22h
Appelez un conseiller

La Patagonie, une affaire de Manchots !

0 Flares 0 Flares ×

Pourquoi confondons nous si souvent les manchots des pingouins ?

Le manchot et le pingouin ont une morphologie similaire, mais ils sont différents. Les pingouins vivent dans l’hémisphère Nord – et même jusqu’en Bretagne – et peuvent voler, contrairement aux manchots, qui vivent dans l’hémisphère austral (Hémisphère Sud). La confusion courante entre ces deux oiseaux vient du fait que les manchots sont désignés en anglais ou en espagnol par le même mot, penguin ou pingüino. Le mot manchot dans notre langue vient du latin mancus, qui signifie “estropié”, attribué par un ornithologue à cette espèce en raison des ailes atrophiées de l’animal.

De nos jours, les nappes de pétrole sont le pire ennemi des manchots. Cette année encore, 200 d’entre eux ont atteint la réserve couverts de pétrole. Au contact des hydrocarbures, les plumes perdent leur fonction de protection thermique et les manchots sont contraints de rester au chaud sur la plage, où ils meurent d’inanition.

La Patagonie, “the place to be” pour les manchots !

A quelques 70 km de Puntas Arenas, au sud de la Patagonie chilienne, dans la réserve de Seto Otway – établie en 1991 – une colonie de plus de 5000 manchots vous attendent pour faire votre connaissance. Depuis les milliers petits terriers d’où ils élèvent leurs petits, vous pourrez les apercevoir sortir en légion de leurs nids vers la mer et observer les va et vient de leur quotidien. Si le manchot de Magellan (Spheniscus magellanicus) se trouve principalement sur les côtes chiliennes, en Terre de Feu et le long des côtes argentines; des fossiles découverts dans la région permettent d’attester de la présence de manchots en Patagonie il y a plus de 35 millions d’années.  Antonio Pigafetta, l’un des membres de l’équipage de Magellan, les a décrit comme “d’étranges oies sauvages”. Les manchots ont par la suite été victimes des baleiniers, qui les chassaient pour extraire l’huile de leur graisse. A un moment, des navires anglais ont sacrifié quelques 1,3 millions de manchots dans cet objectif… Si l’espèce semblait vouée à l’extinction, sa survie est désormais assurée grâce à la création de réserves protégées telle que celle de Seto Otway.

Il n’existe aucun récit de voyage ou documentaire qui ne mentionne pas avec une certaine tendresse ces oiseaux pacifiques à la démarche chaplinesque qui se consacrent avec autant de zèle à l’élevage de leurs petits. Et de nombreux films et documentaires – comme Happy Feet ou encore La Marche de L’empereur – ont aussi participé à leurs renommées et ont donné envie au monde de découvrir cette espèce pour la moins attachante.

colonie de manchots

colonie de manchots

Comme les dauphins, les manchots nagent en faisant des bonds hors de l’eau pour respirer. Ils y vont généralement en groupe pour pêcher. A la nage, ils peuvent atteindre une vitesse de 24 km/h et plonger jusqu’à 80 m de profondeur. Les manchots sont des oiseaux primitifs qui ont perdu la capacité de voler : leurs “ailes” servent en réalité de nageoires. Il est tout simplement fascinant d’observer ces oiseaux qui marchent en se dandinant, nagent comme des poissons et, malgré leurs ailes, sont incapables de voler.

Les plumes du manchot sont disposées les unes sur les autres comme des écailles et les pattes sont situées loin à l’arrière du corps pour faciliter la nage. Dans l’eau, la queue sert de gouvernail. A la base de celle-ci, une glande sécrète une huile que les manchots étalent sur leurs plumes pour se protéger des eaux froides du Sud. Bref, les manchots sont de véritables animaux marins : ils vivent dans l’eau et ne viennent sur la terre ferme que pour se reproduire.

A l’extérieur, ils sont extrêmement maladroits. Il est particulièrement difficile pour eux de s’extraire de l’eau. Ils s’approchent de la côte en nageant comme des canards puis, comme les surfeurs, ils utilisent les vagues pour atteindre la plage, où ils échouent sur le gravier et tentent de se relever le plus rapidement possible.

manchots

manchots

Dans la colonie, le bruit est assourdissant : les couples passent leur temps à crier pour ne pas se perdre lorsque l’un des deux – parfois le mâle, parfois la femelle – quitte le nid pour aller chercher de la nourriture. Les poussins contribuent au vacarme en réclamant à manger à grands cris. On les entend aussi “éternuer” pour expulser le sel accumulé par leur organisme grâce à des glandes situées au niveau de leur bec, qui leur permettent de boire de l’eau de mer.

Les manchots sont des êtres très confiants. On peut les approcher, lentement, à près d’un mètre. Ils avertissent ceux qui tentent de s’approcher davantage en bougeant la tête de bas en haut et de droite à gauche. Le mouvement permet au manchot d’observer l’intrus d’un œil puis de l’autre pendant qu’il se prépare à attaquer.

Est-il nécessaire de préciser qu’il ne faut jamais tenter de les toucher ?

Contrairement à la majorité des êtres humains, ces Lilliputiens ont une vie de couple qu’on pourrait qualifier d’exemplaire et d’harmonieuse. Dans l’univers des manchots, la monogamie est la règle. On a même observé des couples qui totalisaient quinze ans de vie commune – l’équivalent de toute une vie.

S’ils se séparent pour traverser l’océan jusqu’aux côtes brésiliennes, où ils passent l’hiver à batifoler dans l’eau, ils se retrouvent l’été suivant en Patagonie, à l’endroit même où ils ont creusé leur nid l’année précédente. Il existe cependant des exceptions à la règle : certains manchots rompent pendant un instant leur pacte d’amour éternel. S’il semble que les femelles se permettent plus souvent cet écart de conduite, elles finissent malgré tout par revenir au nid.

manchot sous l'eau

manchot sous l’eau

Texte repris et traduit de l’espagnol de l’article  de  Julián Varsavsky | Página 12   |     Courrier International.

 

Pour découvrir nos séjours en Patagonie, c’est ici !

 

Share Button

un commentaire à “La Patagonie, une affaire de Manchots !”

  1. Espérons que les pingouins auront le dernier mot!

Laisser un Commentaire

L'Auteur

Viventura Reisen

viventura
viventura ist dein Spezialist für Rundreisen in Südamerika und bietet innovative Abenteuerreisen zu einem top Preis-Leistungs-Verhältnis. Dank einem Direktvertrieb und den exklusiven Büros vor ... En savoir plus sur l'auteur...

Suivez-nous !

Chercher

Vous aimerez aussi...

Patagonie Cap Horn 15j.

Tweeter @viventura_fr

viExplorer

Patagonie Argentine-Chili 17j.

17 jours, incl. vols inclus
Au cœur de la Patagonie
  • Perito Moreno
  • NP Torres del Paine
  • Fitz Roy
  • Chutes d'Iguazu

à partir de 4499 EUR