Tourisme durable : comment voyager responsable ?

Ecrit par Pauline 25 avr. 2019 à 17:15:18

Voyager au bout du monde et être responsable de son impact sur l'environnement, c'est possible ! Le tourisme durable a connu un réel essor depuis quelques années. Il s'inspire directement du développement durable, basé sur les formes de tourisme respectueuses de l’environnement et du bien-être des populations locales. Il englobe trois dimensions essentielles : économique, sociale et environnementale. Viventura vous donne ici quelques piliers du tourisme durable, des projets et des idées pour voyager responsable !

 

Compenser votre empreinte carbone

Le voyage et la protection de l'environnement sont-ils réellement inconciliables ? Il est vrai que prendre l’avion pour l’autre bout du monde implique une augmentation de notre empreinte carbone. Les transports liés au tourisme constituent une part importante de nos émissions de CO2. Pour essayer d’y remédier, sans pour autant renoncer à vos rêves d’évasion, il existe la compensation de CO2.  

 

forêt nuageuse Guajalito
La forêt nuageuse de Guajalito - Viventura

 

En pratique, ça donne quoi ?
Cette compensation se fait par le biais du financement de projets qui visent à réduire les émissions de carbone. Chez Viventura, nous compensons l'ensemble des voyages de nos clients et de nos employés. Dans ce cadre, nous soutenons entre autres le projet de reboisement de Guajalito en Équateur, qui a pour but de préserver la forêt nuageuse. Basé sur les standards internationaux, nous compensons à 100% tous les vols de nos clients via des projets locaux.

Notre petit conseil : Pour vos longs week-ends, préférez les voyages de proximité, évitez les vols long-courriers... Et réservez les vols transatlantiques pour vos longues échappées (nous proposons que des circuits d'au moins 14 jours).

 

Recycler et réduire vos déchets

Réduire son impact sur l’environnement, c’est aussi et surtout recycler, voire réduire ses déchets ! Si pour certains le recyclage, le zéro déchet et même le compost sont devenus des pratiques quotidiennes, il arrive parfois qu'on les oublie en voyage. Il est souvent difficile de les appliquer car les hôtels ou sites touristiques des pays visités n’offrent pas cette possibilité. 

 

Étiquettes bagages Viventura
Saviez-vous que les étiquettes de bagages Viventura sont crées à partir de matériaux recyclés ?

 

En pratique, ça donne quoi ?
Avec quelques petits gestes, il est possible de faire la différence : pensez à emporter votre bouteille réutilisable en voyage et réduisez ainsi votre consommation de plastique. Pas de risque pour les pays exotiques, des solutions existent comme les filtres en bouteille ou encore les pastilles de purification d’eau.

Notre petit conseil : Réglez le problème à la source ! Pour éviter de produire des déchets dans les pays que vous visitez, vous pouvez apporter savon et shampoing solides, ou encore une brosse à dents en bambou par exemple.  

 

Les projets communautaires

Le tourisme communautaire est une forme de tourisme durable. Comment ça marche ? Le projet touristique doit être approuvé et pris en main par la communauté locale. C'est elle qui veille sur l’accueil, l’encadrement et le bien être des touristes. Elle contribue activement à ce développement touristique et s’assure que les bénéfices soient redistribuées équitablement au sein de la communauté. La protection et la mise en valeur du patrimoine ainsi que le respect des traditions sont nécessaires dans le cadre d’un projet communautaire.

 

Projet communautaire
Une voyageuse Viventura visite une école en Amérique du Sud dans le cadre d'un projet communautaire - Viventura

 

En pratique, ça donne quoi ?
Chez Viventura, nous proposons dans chaque circuit en Amérique du Sud la visite de projets communautaires grâce à notre fondation VSocial.
Lors de notre voyage au Chili Patagonie-Atacama, vous aurez l'opportunité de faire une halte au petit village de Socaire vivant principalement de l'agriculture. Le projet est né de la volonté de la communauté de revenir à des formes de cultures traditionnelles dans les conditions arides du désert. Le projet vise également à protéger et à valoriser la culture locale qui reste pour le moment méconnue.

Notre petit conseil : Apprenez quelques mots dans la langue du pays que vous visitez. Les habitants apprécient qu’on leur réponde "merci" dans leur langue natale.

 

Où manger quand on voyage ?

Manger des spécialités locales, oui ! Manger comme les locaux, encore mieux ! S’intéresser à la cuisine locale, c’est en apprendre davantage sur l’histoire et les traditions d’un pays. Dans le meilleur des cas, vous pouvez partir à la rencontre des locaux et partager un repas avec eux. Manger, c’est aussi faire voyager vos papilles. Essayez de nouvelles saveurs pour vous immerger à 100% dans le pays. Dépaysement total garanti ! Surtout, en mangeant comme les locaux, vous soutenez l’économie locale, un pilier du tourisme durable et responsable.

 

Marché Sur un marché en Amérique du Sud - Viventura

 

En pratique, ça donne quoi ?
N’hésitez pas à suivre un cours de cuisine ou encore à vous promener dans les marchés. Si vous avez la chance, vous pouvez aller manger chez l’habitant pour apprécier la nourriture locale.
Vous pourrez apprendre à faire des empanadas grâce à votre hôte au volcan du Cotopaxi lors de notre circuit en Équateur Galapagos ou encore de visiter une fabrique de pisco, la liqueur nationale du Pérou, avec notre circuit au Pérou et en Bolivie.

Notre petit conseil : Pour manger comme les locaux, vous pouvez demander à votre guide, à votre chauffeur de taxi, à votre hôte et à vos rencontres sur place pour trouver des bonnes adresses.

 

Où dormir quand on voyage ?

Le tourisme peut avoir de nombreux impacts négatifs sur l’environnement et les populations locales, il est alors préférable de favoriser les petites structures locales. Gourmandes en énergie et en eau, les grandes chaînes hôtelières peuvent avoir des conséquences négatives sur l’environnement, mais aussi sur les communautés locales. 

 

repas chez l'habitant
La nuit chez l'habitant, une bonne solution pour voyager responsable ! - Viventura

 

En pratique, ça donne quoi ?
Chez Viventura, nous privilégions les opérateurs locaux et ne travaillons avec aucune chaîne d'hôtels.
Le top : séjourner chez l’habitant pour une immersion totale. Vous vivrez une expérience authentique et vous ferez des rencontres enrichissantes, peut-être même des amis avec qui vous garderez contact ! Des nuits chez l'habitant vous sont proposés pour certains de nos circuits comme notre Explore Equateur Galapagos 21 jours, Explore Pérou Bolivie Chili 21 jours et Explore Equateur 16 jours.

Notre petit conseil : Comment choisir son hébergement à l’étranger ? Préférez les petites structures tenues par des locaux et les eco-lodges qui fleurissent un peu partout en Amérique du Sud, dans les endroits ruraux tout comme dans les grandes villes.

 

Ici vous pouvez lire nos articles sur le tourisme durable :

Des idées pour voyager plus responsable ? Partagez les nous !

Tags: A savoir !, Conseils Voyage, visocial, viSozial, visozial, Développement durable, Fondation ViSocial

Partager
Plus d'articles

Abonnez-vous