0176340057

Lundi-vendredi : 14h-22h
Appelez un conseiller

Voyage aux îles Galapagos : 7 raisons de ne pas passer à côté

0 Flares 0 Flares ×

Avez-vous déjà rêvé de plages de sable blanc, de cocotiers et d’animaux insolites à vos pieds ? Un voyage aux îles Galapagos s’impose, voici 7 raisons de ne pas passer à côté ! Les tortues géantes et les paysages carte postale ne vous auront jamais paru aussi proches.

Saviez-vous que l’archipel des Galapagos est composé d’une multitude d’îles qui font toutes partie d’une réserve naturelle, crée au large de l’Equateur pour protéger cette faune si particulière. C’est ainsi que 97% des terres des Galapagos sont protégées. De par la distance qui le sépare du continent et de l’arrivée tardive de l’Homme, l’archipel possède une biodiversité exceptionnelle. Alors en 7 raisons, ne passez pas à côté d’un voyage aux Îles Galapagos.

1. Vous pourrez rencontrer des iguanes sur Tortuga Bay

shutterstock_tortuga bay PM

Iguane terrestre sur Tortuga Bay

 

Situé sur l’île Santa Cruz, voici le lieu rêvé pour l’observation des iguanes terrestres des îles Galapagos. Le nom de la plage signifie : “la baie des tortues”, mais est trompeur. Les tortues géantes viennent se protéger ici pour la ponte de leurs oeufs 3 jours pas an mais ce n’est pas réellement leur refuge. La plage se trouve à moins de 45 minutes à pied de Puerto Ayora (point de départ des excursions sur l’archipel). En effet l’endroit n’est pas partout accessible aux touristes, ce qui laisse tout loisir aux iguanes terrestres de vaquer à leurs occupations sur cette grande plage, sans être dérangés ni chassés. Il faut noter que les zones interdites d’accès aux touristes sont nombreuses, c’est ce qui a permis à l’archipel de rester si authentique et quasi vierge.

2. Des animaux comme vous n’en avez jamais vu

Manchot admirant l'horizon

Manchot admirant l’horizon

Iguanes, tortues géantes, geais bleus, manchots… il y a ici tout ce que vous pourriez imaginer de flore et d’animaux exotiques. Cependant, chaque île a sa propre faune, bien distincte des autres.  L’emblème de ces îles sont bien évidemment les tortues géantes, que l’on retrouve partout ici. Celles-ci sont d’une incroyable longévité, certaines peuvent atteindre plus de 100 ans. Il y a environ 58 espèces différentes d’oiseaux sur l’archipel dont 28 ne peuvent se voir qu’ici. Parmi celles-ci on compte les Albatros des Galapagos, les trois différentes espèces de fous (à pieds rouges, bleus et le fou masqué), ou encore le manchot des Galapagos. L’observation marine vaut également le coup d’oeil, ainsi on a l’occasion d’y observer des dauphins, des baleines, toutes sortes de requins, des otaries ou encore des manchots. Les personnnes interéssées par l’observation animale ne voudront pas quitter l’île !

3. N’oubliez pas de regarder le ciel sur l’île Seymour

À la rencontre des loups de mer aux Galapagos

À la rencontre des loups de mer aux Galapagos

Qui n’a jamais rêvé de se retrouver sur une île déserte ?  Tel Robinson Crusoé mais avec la possibilité de repartir ? Si vous avez la chance de vous retrouver un jour sur l’île Seymour, votre rêve deviendra réalité. Cette île est inhabitée, très petite (moins de 2km²) et se trouve sur un plateau de lave. Ici, le comité d’accueil sera composé de loups de mer dont c’est le paradis.

Si vous aimez l’observation des oiseaux, vous êtes au bon endroit. Ainsi vous aurez la chance de voir des fous à pattes bleues ou encore des “frégates” dont la particularité des mâles consiste à gonfler son jabot rouge lorsqu’arrive la parade nuptiale. Des animaux incroyables et si peu connus !

 shutterstock_blue footed booby seymour north PM.jpg

Un fou à pieds bleus sur l’île Seymour

4. Découvrir une toute autre végétation sur l’île Isabela

Vous voici sur la plus grande des îles qui composent les Galapagos. On a ici l’opportunité d’admirer une faune et flore bien différente des autres îles. Cela est dû aux volcans qui s’y trouvent et qui par l’écoulement de lave donnent une structure différente aux sols.

Ainsi on trouve plus de tortues ici, qui ont su s’adapter au sol particulier de cette île.

Île Isabella

L’Île Isabela à la structure volcanique

Saviez vous que cette île était peuplée par des prisonniers dans les années 50′ ? Ils ont d’ailleurs construit “El Muro de las Lagrimas” (le mur des larmes) qui peut-être admiré sur l’île. Le mur atteint 25 mètres de hauteur et doit son nom aux milliers de morts qu’a causé sa construction. Si vous aimez les paysages volcaniques tout droit sortis des films de science-fiction, notez que l’île Bartolomé est aussi connue pour cela.

5. Pour l’observation sous-marine

Sur l’une des journées libres de votre séjour avec Viventura, nous vous proposons notamment d’observer la faune marine. D’abord lors de la balade en bateau aux abords de l’île “las Tintoreras”, vous aurez la chance de voir une colonie de manchots des Galapagos dans leur environnement naturel. Non loin de là, se reposent les requins à pointe blanche et les requins corail que l’on peut facilement voir dans ces eaux transparentes.

Un loup de mer bien curieux

Un loup de mer bien curieux

Equipé d’un tuba et d’un masque, vous pourrez découvrir par vous-même le fabuleux milieu sous-marin de l’archipel : éponges et étoiles de mer, raies, les poissons perroquets, mais aussi des tortues de mer ! Un peu plus loin sur la plage, vous pourrez aussi observer les otaries. Comme un safari aquatique en somme. Tentant, non ?

6. Escalader le volcan Sierra Negra

Voici un nom mythique qui signifie “montagne noire” en espagnol. Sa légende vient des neuf kilomètres de diamètre que mesure  son cratère, ce qui en fait le plus large au monde.

 

shutterstock Sierra Negra PM

Non, vous n’êtes pas sur Mars mais bien au sein du cratère du volcan Sierra Negra

Ce volcan, dont le sommet atteint l’altitude de 1124 mètres, est un des volcans les plus actifs des Galapagos dont la dernière éruption remonte à 2005. Pour l’admirer il faut se rendre sur l‘Île Isabella, puis après une heure de marche pour y monter, vous aurez tout loisir d’admirer son impressionnant cratère.

7. Visiter le centre de recherche Charles Darwin

Le centre de recherches Charles Darwin se trouve sur l’île Santa Cruz. Des chercheurs du monde entier y viennent pour leurs recherches, centrées sur le fonctionnement de l’écosystème local. Construit en 1959, il cherche à éduquer les populations locales ainsi que les touristes pour protéger la riche et fragile faune et flore qui compose l’archipel.

shutterstock_tortuegeante PM.jpg

Tortue géante, la mascotte des îles Galapagos

C’est ainsi qu’en 1965 le centre prit la décision d’éradiquer les milliers de chèvres qui avaient été amenées par les colons européens pour se nourrir. Elles s’étaient tellement bien adaptées, qu’elles commencèrent à menacer les tortues géantes ayant la même base alimentaire. En effet, ces deux espèces s’hydratent grâce à l’eau contenue dans les cactus dont ils se nourrissent.

Cet article vous a t-il plu ? Avez vous des conseils pour nous aider à nous améliorer ?

Share Button

Laisser un Commentaire

L'Auteur

Fabian Rojas

Fabian Rojas
J’ai grandi entre l’Allemagne, la Bolivie et la France et ai donc naturellement été attiré par l’Amérique du Sud. Je suis passionné par la géopolitique et les voyages que je vois comme un ... En savoir plus sur l'auteur...

Suivez-nous !

Chercher

Vous aimerez aussi...

Equateur Galapagos 21j.

Tweeter @viventura_fr

viExplorer

Equateur Galapagos 21j.

21 jours, incl. vols inclus
Tout l'Equateur
  • 3 îles de l'archipel des Galapagos
  • Les volcans Cotopaxi et Chimborazo
  • Forêt amazonienne
  • Le train mythique 'Nariz del Diablo'

à partir de 4190 EUR