Que faire à Bogotá: notre top 10

Ecrit par Emilie Fouque s 11 juil. 2019 12:06:36

Bogotá, capitale colombienne à 2640 mètres d’altitude, connue pour son animation, sa musique et ses rues hautes en couleur est une de nos villes coup de cœur. Découvrez dans cet article le top 10 des choses à faire à Bogotá pour profiter du meilleur que cette ville a à vous offrir !

 

1. Visiter la Candelaria

La Candelaria est le quartier incontournable et le centre historique de Bogotá. Situé au sud de la ville, c’est un endroit charmant et coloré. Des murs y sont parfois entièrement décorés de graffitis (voir point 4) ou peints de couleurs vives. Vous y trouverez des musiciens, danseurs et des vendeurs d’“artesanias”, des produits colombiens faits main tel que des bijoux, sacs ou objets décoratifs.

Privilégiez la journée pour visiter la Candelaria car ce quartier peut être moins bien fréquenté durant la nuit.

 

Maisons colorées de la Candelaria - gustavo9917: Pixabay

Maisons colorées de la Candelaria - gustavo9917: Pixabay

 

Notre petit plus: Si vous avez le temps, allez prendre un cafe con leche au “Gato gris”, un petit café colombien typique aux escaliers escarpés avec une magnifique vue sur Bogotá.


2. Profiter de la vue du Monserrate

Le Monserrate est une (petite) montagne de 3152 mètres d’altitude située au bord de Bogotá. Vous pouvez y monter à pied, pour se faire les jambes, en téléphérique ou funiculaire (19.000 COP aller-retour, environ 5€). Arrivés en haut vous aurez une vue à couper le souffle (aussi à cause de la montée) sur tout Bogotá, ce sera l’occasion de mesurer l’immensité de la ville et prendre des belles photos.

Sur la place, au sommet du Monserrate, se trouvent aussi une petite église, divers restaurants colombiens et des vendeurs de souvenirs.

 

Monserrate 2

Vue sur Bogota depuis le Monserrate - Juan Carlons Pachon: Flickr

 

Notre petit plus: Allez-y au coucher de soleil pour une vue époustouflante et voir la ville illuminée à la tombée de la nuit.

 

Cliquez ici pour découvrir le voyage fait pour vous !

 

3. Aller au marché de Usaquén

Si vous êtes de passage à Bogotá pendant le weekend, je vous conseille grandement d’aller faire un tour au marché aux puces d’Usaquén le dimanche. Ce quartier pittoresque a l’ambiance d’un petit village bobo. Outre les restaurants et le joli parc d’Usaquén, l’attraction principale y est le marché aux puces. Vous y trouverez l’artisanat typique colombien, de grande qualité ainsi qu’une multitude de petits objets et souvenirs pour vous et vos proches.

 

Marché d’Usaquen - Rosalba Tarazona: Flickr

Marché d’Usaquen - Rosalba Tarazona: Flickr

 

Notre petit plus: n’oubliez pas de prendre de l'argent liquide, peu de vendeurs acceptent la carte de crédit. Et osez négocier les prix ! C’est une pratique courante en Colombie.

 

4. Participer au Bogotá Graffiti Tour

Avis aux amateurs de Street art ! Avec près de 5000 peintures à travers la ville, le Street art est considéré comme le moyen d’expression de la classe populaire. A l’époque, il servait à dénoncer la corruption ou la violence en Colombie mais il est aujourd’hui légal et reconnu comme une forme d’expression culturelle. Ce tour d’une heure environ vous permettra de profiter des plus belles œuvres avec les explications du guide. Le tour est en anglais mais des tours privés en français sont aussi proposés.

 

graffiti 2

Mur peint à Bogota - David Berkowitz: Flickr

 

Notre petit plus: Le tour est gratuit mais une donation est appréciée du guide, entre 20.000 et 30.000 COP (6-8€).

 

5. Le Musée de l’Or

L’or a toujours été la première preuve de richesse, de grandeur et de pouvoir. Abondant en Colombie, parfois plus que l’eau dans certaines régions, l’or est une matière première d’artisanat colombien. On trouve dans le Musée de l’Or de Bogotá la plus grande exposition d’orfèvrerie du monde avec plus de 34 000 pièces en or ou en un mélange de cuivre, or et argent. Découvrez le magnifique patrimoine de la Colombie pré hispanique à travers ces trésors pleins d’histoire !

 

Radeau en or, offrande religieuse - Andrew Bertram: WikicommonsRadeau en or, offrande religieuse - Andrew Bertram: Wikimedia Commons

 

Notre petit plus: La voûte ronde et sombre est pièce centrale de l’exposition. Une lumière tamisée y accentue la beauté de centaines de pièces d’or décorant la salle, animée par des musiques ancestrales. Bref, une expérience immersive qui vous en mettra plein la vue !

 

6. Le Musée Botero

Le Musée Botero, situé dans la Candelaria, vaut également le détour, rendant hommage à l’artiste Fernando Botero, originaire de Medellín. Son style grotesque, à la recherche de volume, gonfle et arrondit les formes de femmes, hommes et animaux. Le musée est de taille raisonnable, il vous faudra entre 2 et 3 heures pour apprécier les 123 peintures, dessins et sculptures de Botero et ainsi que 85 œuvres d’autres artistes. Cette exposition, concentrée sur Botero permet néanmoins de profiter des œuvres de Monet, Matisse, Dalí, Klimt ou encore Picasso.

 

La main, de Fernando Botero - Jorge Lascar: WikicommonsLa main, de Fernando Botero - Jorge Lascar: Wikimedia Commons

 

Notre petit plus: Ce fut Botero qui donna une grande partie de sa collection personnelle afin que les Colombiens puissent avoir accès gratuitement à l’art national et international à travers cette exposition. L’entrée au musée est toujours gratuite aujourd’hui.

 

7. Faire un tour en Chiva

Impossible d’aller en Colombie sans “rumbear” (faire la fête) ! Un des moyens de s’amuser tout en visitant la ville de nuit: un tour en Chiva rumbera. Conseillé à des grands groupes, c'est un bus en bois, ouvert et sans sièges, avec chauffeur qui vous fera danser et voir les rues animées de Bogota, le tout en musique. Des rafraîchissements et encas typiques (empanadas, arepas)  y sont souvent proposés.

 

chiva2

Chiva La Rumbera - Joao Carlos Medau: Wikimedia Commons

 

Notre petit plus: Talons hauts déconseillés pour une soirée mouvementée.

 

8. Profiter du Chapinero la nuit

Que faire la nuit à Bogotá ? Aller faire un tour dans le quartier Chapinero, bien sûr ! C’est là que se rejoignent la Zona Rosa et la Zona T, deux quartiers animés de Bogotá. Vous y trouverez une multitude de bars et restaurants, illuminés de bougies. Allant de bars à l’ambiance chaleureuse au Theatron, le plus gros club d’Amérique du Sud, sur 7 étages,  il y en a pour tous les goûts à Bogotá ! Nous vous conseillons également de déguster un verre (ou plusieurs, à votre guise) d’Aguardiente, l’alcool de canne de sucre anisé, une spécialité colombienne.

 

Soirée salsa à Bogota - PeterTea: Flickr

Soirée salsa à Bogota - PeterTea: Flickr

 

Notre petit plus: Pour une réelle immersion colombienne, passez dans un bar à Salsa pour y danser ou pour simplement profiter du concert et des danseurs qui bougent à toute vitesse !

 

9. Goûter les spécialités culinaires 

La zona G de Bogotá (G pour Gourmet) propose une grande variété de restaurants de toute origine. Cependant, si vous souhaitez goûter les spécialités locales, en voici quelques unes:

  • Arepas rellenas: des galettes de maïs ouvertes et remplies de garniture (fromage, œuf, viande, légumes).
  • Empanadas: originaires d’Argentine, il en existe une version colombienne frite, en forme de croissant de lune, remplie d’un mélange à base de viande.
  • Patacones: une sorte de galette de banane plantain écrasée et frite à déguster avec de l’hogao, une délicieuse compotée de tomate et oignons.
  • Enfin, una comida colombiana ou un repas typique colombien: il se compose d’une soupe au poulet ou aux légumes, suivi d’un plat avec une viande fine grillée (bœuf, porc ou poulet), une portion de riz, de frijoles (haricots), de salade et des bananes plantain. 

 

comida 3

Plat typique colombien  - Michael Thompson: Flickr

Notre petit plus: Pour les amateurs de piquant, vous trouverez toujours sur la table un petit pot de “ají”, une sauce pimentée à ajouter partout, même dans la soupe !

 

10. Visiter les alentours

Zipaquira

A 50 km au nord de Bogotá se trouve Zipaquira, une petite ville traditionnelle notamment connue pour sa cathédrale de sel, la plus grande du monde ! Les Colombiens sont très fiers de cette cathédrale sculptée dans une mine de sel, surnommée “Primera maravilla de Colombia” ou première merveille de Colombie !

 

zipaquira 3

Cathédrale de Sel de Zipaquira - Remi Jouan: Wikimedia Commons

 

Villa de Leyva

A 160 km de la capitale, le petit village Villa de Leyva est une perle des alentours de Bogotá. Village typique colombien aux rues pavées et maisons blanches, Villa de Leyva est principalement connu pour “el festival del viento y las cometas” ou le festival du vent et  des cerfs volants, qui se déroule au mois d’août. Des centaines de cerfs volants y sont déployés dans le ciel pour un spectacle merveilleux, pour des étoiles plein les yeux !

 

villa de leyva 2

Vue panoramique de la Plaza Mayor, à Villa de Leyva - Mario Carvajal: Flickr

 

Notre petit plus: Aux alentours de Villa de Leyva, profitez de la tranquillité de la campagne et de la beauté des lacs bleus (nommés posos azules)… à dos de cheval ! Des balades à cheval (cabalgata) d’une à deux heures sont proposées depuis la Plaza Mayor.





Vous connaissez déjà Bogotá ? Partagez avec nous vos bonnes adresses !

 

Si la Colombie vous attire, jetez un œil à notre article sur les incontournables en Colombie.

 

Viventura vous propose des circuits complets en Colombie, passant par Bogota.

Share
Plus d'articles

Abonnez-vous