0176340057

Lundi-vendredi : 14h-22h
Appelez un conseiller

Fin du Carnaval d’Oruro

0 Flares 0 Flares ×

oruroIls étaient 500 000, cette année, à fêter le carnaval d’Oruro, dans cette petite ville minière des Andes boliviennes de 150 000 habitants. Reconnu par l’UNESCO comme œuvre majeure du patrimoine oral et immatériel de l’humanité, la singularité de la fête d’Oruro a pour origine les profondes racines andines ajoutées à la religion catholique apportée par les colons espagnols.

Oruro a dévoilé toute l’ampleur de sa ferveur religieuse et festive le week-end du 17 et 18 février. Le samedi est consacré au pèlerinage de la “Virgen del Socavón” (Vierge des galeries) où on retrouve la fameuse danse du diable (“Diablada”) en référence aux conquistadors qui utilisaient l’image du diable pour effrayer les indigènes.

Le dimanche, les danseurs sont dépourvus de masque et cette journée est destinée à vivre avec toute la population réunie pour l’événement une belle ambiance festive. Pendant ces deux jours, près de 30 000 danseurs et 10 000 musiciens ont parcouru 4 km à travers les rues, transformant ainsi littéralement la ville d’Oruro.

La fanfare française La Belle Image, dont le style s’inspire des musiques latinos les plus variées, a participé pour la première fois au festival d’Oruro.

Le mercredi des cendres qui marque le début du Carême, a sonné la fin de ce carnaval, qui espère recevoir encore plus de visiteurs pour l’année à venir.

Share Button

Laisser un Commentaire

Suivez-nous !

Chercher

Vous aimerez aussi...

Pérou Bolivie Chili 27j.

Tweeter @viventura_fr

viExplorer

Pérou Bolivie Chili 21j.

21 jours, incl. vols inclus
La trilogie andine
  • Cuzco & Machu Picchu
  • Salar d'Uyuni & Sud Lipez
  • Les lignes de Nazca
  • Désert d'Atacama

à partir de 3690 EUR