Tournage haut en couleur à La Paz

Ecrit par viventura s 27 juil. 2007 08:13:52

murilloLa semaine dernière, la Plaza Murillo, la place principale de La Paz, à revêtu les couleurs des années 70 : les voitures et vêtements des passants tout comme les uniformes des policiers et militaires avaient pris un étrange coup de vieux. Explication : une équipe de tournage française sous la direction de Laurent Jaoui avait en effet investi les lieux pour les besoins du tournage d’un film sur la chasse au bourreau nazi Klaus Barbie. Le film retrace l’histoire de Serge et Beate Klarsfeld, alors sur les traces de l’ex chef de la gestapo de Lyon en fuite en Bolivie, qui en 1983 permirent aux autorités boliviennes de remettre l’ancien haut gradé allemand aux autorités françaises.

Klaus Barbie émigra en Amérique du sud après la seconde guerre mondiale avec l’aide des services secret américains de la CIA. Il vécut en Bolivie sous le nom d’emprunt de Klaus Altmann jusqu'en 1951. Dans les années 60, l’émergence de la guérilla menée par Ernesto "Che" Guevara, le propulsa au rang d’informateur en Amérique latine à la solde de la CIA. Il soutenu aussi l’obscure dictature militaire d’Hugo Banzer (1971 – 1978) et de Garcia Mesa (1980 – 1982).

"La Traque", sera tourné en Bolivie, en Argentine et en France au format 16 mm. Rien qu'à La Paz, 60 comédiens et 200 figurants étaient à l’œuvre. Les coûts de production seraient estimés à 2 millions d’euros. L’œuvre devrait sortir dans les salles obscures françaises et sera diffusée comme un téléfilm en plusieurs parties dans d’autres pays.

Josselin Le Boursicot

Tags: Actus, Amérique du Sud, che, CIA, Cinéma, Tournage, bloivie, Bolivie, Film, guevara, Klaus Barbie, La Paz, "La Traque", Laurent Jaoui, Plaza Murillo

Share
Plus d'articles

Abonnez-vous