Apaisement en Bolivie

Ecrit par diego s 18 sept. 2008 02:11:17

Le différent politique en Bolivie, où l'opposition et le gouvernement sont en conflit depuis plus d'un an, porte sur la répartition des recettes des exportations de gaz naturel, l’autonomie et la taille de la propriété foncière privée. Depuis quelques jours, des manifestations d’opposition au régime dans plusieurs  provinces orientales de Bolivie ont conduit à des actes de pillages et ont provoqué des conflits armés avec des institutions de l’Etat. Près de 15 personnes, en majorité des petits agriculteurs, ont trouvé la mort lors de ces affrontements. Le gouvernement de la région de Pando, par la voix de son gouverneur, a fermement condamné ces violences, et s’est rendu sur les lieux des affrontements.

Lors du sommet de l’UNASUR, réunissant les chefs d’Etat sud-américains à Santiago de Chile, Evo Morales a reçu l’appui et le soutien de ses homologues sud-américains, qui demandent tout de même une solution négociée entre les partis des problèmes internes de la Bolivie. Par ailleurs ceux-ci demandent la restitution des établissements institutionnels occupés par l'opposition. Depuis hier, le gouvernement et l'opposition, dans un processus de négociation, se sont mis sur la voie de la diversité des opinions politiques.

Actuellement, malgré quelques tensions qui n’ont pas disparues, la situation en Bolivie s’est apaisée. Les conflits n’ont eu lieu que dans la zone orientale du pays et ne sont pas d’actualité sur les hauts plateaux, dont les régions de La Paz, Oruro, Potosi et Uyuni font partie.

Tags: Actus, evo, morales, Bolivie, gaz, La Paz, pando, Politique

Share
Plus d'articles

Abonnez-vous